Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Time Inc : journalistes notés sur leur impact publicitaire

Par le - 11h32 grrr !

Gawker

Après les journalistes payés au clic, voici la notation sur leur impact publicitaire. Pour classer ses journalistes, le site du magazine Sports Illustrated, un des plus gros magazines sportifs américain qui fait partie de la société Time Inc (Time Magazine, Marie Claire, Life), a adopté un barème un peu particulier. A côté de critères assez traditionnels comme l'enthousiasme au travail ou la qualité de l'écriture, figure une note sur 10 de l'impact du journaliste sur les recettes publicitaires, sous l'intitulé : "[Le journaliste] produit du contenu bénéfique pour la relation avec l'annonceur."

"Time Inc. a viré des journalistes de Sports Illustrated en se basant sur ces critères" déplore surtout un représentant de la "Newspaper Guild", syndicat américain qui s'est procuré le document et conteste la légalité de son utilisation dans le cadre du plan social. Du côté du magazine, on estime que "l'interprétation de la Newspaper Guild est mauvaise et qu'elle sort une catégorie de son contexte". Selon le parole de Sports Illustrated, Scott Novak, le tableau "prend en compte toutes les considérations naturelles pour un média digital".

Time classement2

Capture du tableau interne de notation des journalistes à SI.com, reproduit par Gawker.com. Le seul journaliste qui obtient la note maximale en "relation avec les annonceurs" (Colonne J, 10 sur 10)... est aussi celui qui écrit le plus mal (Colonne D, 6 sur 10).

Le même groupe de presse, Time Inc., après avoir licencié près de 500 personnes cette année, a créé une nouvelle équipe de 8 personnes dédiée au native advertising (forme de publicité "déguisée" en contenu, rédigée directement par la rédaction). Tout ça sous l'impulsion de son PDG Joe Ripp, qui estime que les journalistes "sont très contents d'avoir des comptes à rendre au service commercial". On vous laisse lui mettre une note sur 10 en journalisme.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles dans ce dossier...

Karin

Films/séries : après le placement de produits, le "placement d'idées"

Ou pourquoi Plus Belle La Vie aime le judo (et les hommes en kimono)

observatoire publié(e) le 08/09/2014 par Vincent Coquaz

Après le placement de produits, la télé et le cinéma se tournent désormais vers le "placement d'idées" pour trouver de nouveaux financements. Plus Belle La Vie qui fait la promo du judo ou Arrête de Pleurer Pénélope qui redore l'image des notaires, tous ces placements ont un point commun : ...

Le native advertising vu par l'humoriste John Oliver

vu publié(e) le 19/08/2014 par la rédaction

Si vous aimez le Daily Show de Comedy Central et son animateur Jon Stewart (voir ici ou là pour ses vidéos), vous devriez aimer Last Week Tonight de HBO, présenté par John Oliver, qui officiait jusque là dans la première émission comme faux correspondant. Dans un de ses journaux satiriques de...

nouveau media

Le créateur des pop-ups rêve d'un Internet sans publicité

lu publié(e) le 18/08/2014 par la rédaction

"J'ai écrit le code pour lancer la fenêtre et passer une publicité dedans. Je suis désolé. Nous avions de bonnes intentions". Vous avez bien compris : Ethan Zuckerman, devenu depuis directeur du MIT Center for Civic Media, et aussi l'inventeur des pop-ups, ces fenêtres de publicité qui ...

Tous les contenus de ce dossier >