Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Images TV débarquement : gratuites ou payantes ?

Par le - 13h52 lu

Conflit financier autour de la retransmission télévisée de l'anniversaire du débarquement en Normandie, entre chaînes "historiques" et chaînes de la TNT. BFMTV, i-Télé et les agences internationales comme l'AFP, AP ou Reuters ne veulent pas payer pour diffuser le direct des cérémonies du 6 juin. TF1 et France 2, choisis par l'Elysée, sont les seuls autorisés à filmer et diffuser les images de l'événement. Les deux chaînes qui coproduisent l'opération demandent une participation financière aux autres médias.

TF1 et France Télévisions bénéficient des droits de retransmission des cérémonies du 70e anniversaire du débarquement de Normandie sur décision de l'Elysée.

Mais selon l'AFP "contrairement aux usages, les deux chaînes réclament près de 200.000 euros aux agences internationales Associated Press, Reuters, Agence France-Presse et ENEX (un réseau mondial de chaînes privées) pour les droits de retransmission en direct, y compris sur l'internet."

Pour le directeur de l'information de l'AFP, Philippe Massonnet "la commercialisation de cet événement historique est choquante" et il dénonce le fait que les agences se soient vues refuser de pouvoir couvrir l'événement avec leurs propres moyens alors qu'elles alimentent 1 500 chaînes étrangères.

nouveau media

Catherine Nay (TF1) et Yannick Letranchant (France Télévisions) contestent le chiffre avancé, et parlent de 32 000 euros de frais pour chaque agence. Tous les deux justifient leurs demandes par les coûts de production de ces images, et le déficit qui en résultera.

Quoiqu'il en soit, l'AFP affirme que "les responsables de la communication de la présidence française avaient initialement garanti un égal accès aux images en direct des cérémonies mais se sont ensuite rétractés"

Autre contestation, celle de BFMTV et i-Télé, à qui TF1 et France Télévisions, réclameraient 80 000 euros de participation pour pouvoir diffuser le direct, tandis que LCI, la troisième chaîne d'info, ne paiera rien, faisant partie du groupe TF1.

''Toutes les chaînes internationales auront accès gratuitement à l'intégralité des cérémonies du 6 juin, (...) France 2 et TF1 coproduisent la retransmission de la cérémonie internationale. A ce titre, et comme il est d'usage, une participation aux frais techniques pour l'accès au signal réalisé est demandée à l'ensemble des médias nationaux qui souhaiteraient diffuser en direct l'événement'' répond le communiqué commun de TF1 et France Télévisions.


Abonnez-vous !
|