Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Chapatte (M6) : un ménage pour le diesel

Par le - 18h11 - lu

Concert privé, champagne et table ronde animée par un animateur de M6. Les pro-diesel ont sorti le grand jeu, dimanche 6 avril, en organisant les "Etats généraux du diesel" afin de lutter contre "les idées reçues" sur ce carburant qui ne serait pas aussi polluant qu'on le dit. Derrière cette manifestation à laquelle a assisté Libération, une association pilotée par un groupe de distribution de pièces automobiles.

Le nouveau diesel ne pollue pas, ou presque. C'était le message de la première journée "des Etats généraux du diesel" organisée à Aubervilliers (93). "A la tribune, des «experts» sont chargés de «rétablir la vérité», explique Libération. Exemple ? Jean-Paul Morin, de l’Inserm : "Grâce à l’évolution des technologies et aux normes européennes, un véhicule diesel ne pollue pas plus qu’un essence. Le transport routier n’est responsable que de 5% des émissions totales en suspension, bien derrière l’agriculture, l’industrie et le résidentiel". A cette manifestation réunissant près d'un millier de professionnels du secteur automobile, les éléments de langage étaient bien rodés : "Si on stoppe le diesel, pourquoi ne pas arrêter de se chauffer ou de cultiver des légumes ?", a assuré un professionnel à Libé. Les cheminées ? Elles n'ont "pas de filtres à particules". Quant aux voitures électriques, "elles polluent tout autant si l’on compte les déchets nucléaires et ceux des centrales à charbon".

Libération du Diesel

Une partie de ces arguments figuraient dans le dossier de presse de 37 pages fourni par les organisateurs de cette manifestation où Dominique Chapatte, présentateur de l'émission Turbo sur M6, a animé une table-ronde avant la tenue d'un concert privé de Michel Fugain :

tweet tweet

Chapatte bien entouré à Aubervilliers

 

"C'est la fête"

Michel Fugain accompagné de l'organisateur, Fabrice Godefroy


Qui était derrière cette journée de com' ? Une association baptisée "Dieseliste de France" et créée à l'initiative du groupe IDLP spécialisé dans la distribution de pièces détachées et plus spécialement dans l'injection Essence et Diesel. Une société qui revendique un chiffre d'affaires de 115 millions d'euros et comprend 447 personnes. Contacté par @si, Fabrice Godefroy, président de "Dieseliste de France" et directeur général du groupe IDLP, assure que seul son groupe a financé cet "événement", les constructeurs comme Peugeot ou BMW se contentant de fournir des véhicules d'exposition. Combien a coûté la journée ? Godefroy ne veut pas donner des chiffres. Il assure que les experts sont intervenus bénévolement. Et Dominique Chapatte de M6 ? "Ce n'est pas un expert, c'est un intervenant extérieur", nous a-t-il répondu sans plus de précisions. En tournage à l'étranger, Chapatte ne nous a pas recontacté.

L'occasion de voir notre émission sur le diesel et de parcourir notre dossier agrémenté de particules fines.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Déontologie en miettes

Compte Youtube plagié : France 2 s'excuse

grrr ! publié(e) le 28/01/2015 par la rédaction

Lundi, dans l'émission "C'est au programme" (France 2) David Artur a jugé bon d'illustrer son billet sur le "Mashup" avec plusieurs vidéos d'un compte Youtube qui n'est jamais mentionné à l'antenne, et dont le logo est même remplacé par celui de France 2. "C'est accessible à tous depuis un ...

Sc Po

Copier-coller / Sciences Po : Chauveau licenciée

suivi publié(e) le 21/01/2015 par la rédaction

Sciences Po a tranché. Epinglée par @si pour une série de copier/coller et une absence répétée de citation, la directrice exécutive de l'Ecole de Journalisme de Sciences Po (EDJ), Agnès Chauveau, a été finalement licenciée par l'établissement. En cause, sa chronique sur France Culture ...

Istrat Challenges

Tribunes bidon : un ancien prestataire de Chirac et Sarkozy à la manoeuvre ?

Lobbying masqué dans la presse en ligne : l'art et la manière

enquête publié(e) le 13/01/2015 par Anne-Sophie Jacques

Qui se cache derrière les tribunes fantômes publiées sur les sites de presse majoritairement économique ? Selon deux enquêtes très fouillées parues sur les sites du Journal du Net (JDN) et de Challenges, il semblerait que le cabinet d’intelligence économique iStrat – dirigé par Matthieu...

Tous les contenus de ce dossier >