Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

En promotion cette semaine : la femme à un euro !

Par le - 13h00 - grrr !

C'est une publicité, parue dans Le Midi Libre du mercredi 29 janvier :


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <


Une publicité pour Bouscaren, la plus grosse auto-école de Montpellier. Avec un slogan tout de grâce et de subtilité : "Vous pourriez la prendre pour 1€/jour…"

"Cette publicité, écrit le site Mediaterranee.com, joue sans complexe, en toute légèreté, sur les codes ici joyeusement mêlés, de l'attirance sexuelle, de la prostitution et de la puissance automobile."

La psychologue, féministe et montpelliéraine Françoise Mariotti, organisatrice des Cafés du Genre, s'exprime à ce propos pour Mediaterranee.com :

"Une fille assise sur une valise au bord de la route, ça fait penser aux prostituées au bord de la route et, malheureusement, ça doit être le but ! La publicité est libre, mais plus la publicité choque, plus elle fait de la publicité, c'est ça le problème. Et elle choque sur des attaques sexistes, alors qu'elle ne se le permet plus sur des attaques racistes : c'est encore un dernier bastion où la publicité peut dire qu'elle peut faire de l'humour pour faire de la pub…"

La régie publicitaire du Midi Libre a refusé de dévoiler à Mediaterranee.com le nom de l'agence de comm' qui a pondu ce chef d'oeuvre de bon goût. Dommage ! On aurait aimé la citer.

Quant à la photo utilisée, elle n'a pas été réalisée pour les besoins de la cause : il s'agit d'une photo d'agence, que l'on trouve notamment sur Fotolia :


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

nouveau media

 

L'occasion de lire ma chronique intitulée De l'utilité persistante de la femme objet.

 

Françoise Mariotti, psychologue et féministe engagée, organisatrice des Cafés du Genre, donne son sentiment sur la chose, pour Médiaterranée:

«C'est clairement prostitutionnel, c'est une marchandification de la femme: une fille assise sur une valise au bord de la route, ça fait penser aux prostituées au bord de la route et, malheureusement, ça doit être le but! La publicité est libre, mais plus la publicité choque, plus elle fait de la publicité, c'est ça le problème. Et elle choque sur des attaques sexistes, alors qu'elle ne se le permet plus sur des attaques racistes: c'est encore un dernier bastion où la publicité peut dire qu'elle peut faire de l'humour pour faire de la pub...

- See more at: http://www.mediaterranee.com/2932014-la-femme-1-euro-la-pub-de-bouscaren-qui-choque-dans-midi-libre.html#.UuoyMfY7xa_
cette publicité joue sans complexe, en toute légèreté, sur les codes ici joyeusement mêlés, de l'attirance sexuelle, de la prostitution et de la puissance automobile. - See more at: http://www.mediaterranee.com/2932014-la-femme-1-euro-la-pub-de-bouscaren-qui-choque-dans-midi-libre.html#.UuoyMfY7xa_
Vous pourriez la prendre pour 1€/jour
Vous pourriez la prendre pour 1€/jour
Vous pourriez la prendre pour 1€/jour

Abonnez-vous !
|