Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Farida Belghoul, le Diable, la maçonnerie et le rap

Par le - 18h10 - suivi

"La plus grande victoire du diable c'est de faire croire qu'il n'existe pas" Farida Belghoul, qui est à l'origine de l'appel au boycott des écoles pour protester contre un prétendu "enseignement de la théorie du gender" (@si vous en parlait ce matin), a beaucoup d'ennemis. Mais pour elle, notre "époque est formidable" : elle va permettre d'identifier ces "agents démoniaques", issus du parti socialiste et du parti communiste, qui "quadrillent nos quartiers", et allier les autres "derrière les anges". Rien que ça.

A longueur de vidéos Youtube et de conférences organisées par "Egalité et Reconciliation", le mouvement d'Alain Soral dont elle est proche, l'enseignante écrivaine énumère donc ses adversaires qui vont de la franc-maçonnerie au rap et Julien Dray. Tous seraient d'ailleurs intimement liés.

picto Où l'on apprend notamment que La Fouine et Booba sont financés par l'UEJF et Julien Dray

Belghoul entretient avec le responsable PS une longue histoire d'animosité, qui trouve son origine à l'époque de la fondation de SOS Racisme par Julien Dray. Elle reproche au socialiste la récupération du mouvement antiraciste et attribue à un lobbying de SOS Racisme l'échec d'une seconde "marche des beurs" que Belghoul voulait porter, en opposition à la première qu'elle estime être une "arnaque sociétale" comparable au "mariage gay" aujourd'hui.

L'occasion de relire la chronique du matinaute : "Ecole : une panique masturbatoire".


Abonnez-vous !
|