Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Jour de Colère / blog Mediapart

Par le - 10h48 - lu

Un mouvement qui se nomme Jour de Colère appelle, sur les réseaux sociaux à une manifestation nationale, à Paris, ce dimanche 26 janvier. Les grands médias intrigués s'y intéressent de près. Certains internautes s'étonnent, eux qu'il soit, aussi, présent,sur le site de Mediapart sous la forme d'un blog.

JDC

La page Facebook du mouvement Jour de colère (16 601 fans samedi après-midi) appelle à une manifestation à Paris ce dimanche, de la place de la Bastille à la place Vauban.

JDC

De nombreux lecteurs du site Mediapart s'étonnent de trouver le blog Jour de Colère toujours hébergé dimanche matin sur le site Mediapart, avec un billet unique et 34 commentaires. Etonnement du blogueur Juan (ci-dessous) et d'autres.

JDC

Dans les commentaires, l'équipe de Mediapart a répondu, en faisant valoir que le billet (unique) de ce blog ne contrevenait pas à la loi. Elle se prévaut du pluralisme et de la liberté d'expression, et fait valoir que ce billet, mis en ligne deux mois plus tôt, et qui se trouvait dans les profondeurs du site, n'avait attiré l'attention de personne avant les jours précédant la manifestation.

 

Mouvement inconnu qui organise une manifestation dimanche à Paris, Jour de Colère se présente ainsi sur son site : "Les organisateurs de Jour de Colère sont des citoyens, rassemblés autour de causes communes: leur amour de la France et du Bien Commun. Et qui partagent un même constat: le pays va mal et l’actuel gouvernement le mène vers l’abîme!"

Le mouvement se veut apolitique mais la liste qu'il publie montrant ceux qui le soutiennent semble le situer, bien à droite, de "La Gauche m'a tuer", à "Hollande dégage" en passant par "Nationalistes Syndicalistes pour l'action" ou "Tous Ensemble contre l'Ecotax" ou encore "Les Bonnets Rouges" (qui ont démenti faire partie du mouvdement).

JDC

 


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

 

Quoiqu'il en soit, le 12 janvier, Dieudonné a appelé les 648 000 fans de sa page Facebook à participer à la manifestation, en précisant "ne vous fiez pas aux rumeurs comme quoi la manif serait anti islam ! c'est faux !"

 

 

Pour Libération, pas de doute sur ce mouvement "Des anti-mariage gay, des bonnets de toutes les couleurs, des militants d'extrême-droite, des dieudonnistes et divers groupuscules plus ou moins bizarres ont lancé un appel à manifester dimanche à Paris."

"LeCollectif pour l’Enfant, dont la porte-parole n’est autre queBéatrice Bourges, également à la tête du label «Printemps Français», sera aussi de la partie."

Liberation JDC

 

Le succès médiatique est en tout cas bien réel pour Jour de Colère qui a eu droit aussi à un article sur le site du Point ou sur celui de 20 Minutes qui précise que les Bonnets Rouges ont, finalement, choisi de se retirer du mouvement.

Le site du quotidien gratuit cite "Un participant, David Van Hemelryck, qui a fait le tour des plages en avion cet été avec une banderole demandant la démission du Président, précise auprès de 20 Minutes appeler au «courage de la non-violence». Mais ses propos sont sans concession. «Si la police agresse les manifestants, mon collectif [Hollande démission, ndr] s’interposera en faisant un sitting»".

JDC

JDC

 

Jour de colère a aussi été cité par le site TF1 et celui de l'Express

JDC JDC

Abonnez-vous !
|