Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Pujadas sur la piste du kebab

Par le - 09h15 le neuf-quinze

"Regardez, vous l'avez certainement déjà aperçu", nous intime David Pujadas. Qu'avons-nous déjà aperçu ? "Le kebab, c''est le sandwich du moment". Autrement dit, Pujadas ne s'adresse pas directement aux consommateurs de kebabs, il ne faut pas exagérer, la mode n'a tout de même pas encore atteint les téléspectateurs de France 2. Mais il s'adresse aux spectateurs intrigués des restaurants de kebabs que nous sommes sûrement. Et pour nous, la reporter est partie interroger les clients d'un kebab. "Ce que j'aime, c'est le goût", révèle la première. "Le côté pratique. On arrive, on mange, on s'en va" complète le second. Le sujet ainsi planté, nous sommes en mesure de digérer la révélation de l'enquête : les kebabs sont fabriqués en Allemagne, avec de la viande de veau, de dinde et de poulet. Et il arrive même (attention scoop, images de l'an dernier en caméra cachée) que les bacs à viandes, dans les cuisines où les blocs sont préparés, soient posés par terre. On est bien en train de regarder le journal de 20 heures du service public.

Heureusement, arrive le "dossier du journal". Avec cette révélation de nature à bouleverser la sociologue du travail : il arrive que l'on copine avec ses collègues de bureau. Après la cliente de kebab qui avoue qu'elle aime les kebabs, voici sa cousine, l'employée du service marketing d'une PME attablée avec tout son service. "Il y a encore quelques minutes, ils étaient à leurs bureaux, et à présent c'est la franche rigolade" raconte la journaliste, qui n'en revient pas. Mais où vont-ils chercher tous ces sujets, à France 2 ? De quels capteurs disposent-ils, dans la société française ? On imagine la suggestion de sujet, jetée hardiment en comité de rédaction. "Eh, vous savez quoi ? Il y a des gens qui déjeunent avec leurs collègues de bureau". "Incroyable". "Il est béton, ton tuyau ?" "Non, ça demande des recoupements, mais justement, on pourrait faire l'enquête". "Allez les gars, on y va, on fonce. Je veux qu'on soit les premiers sur ce coup-là" (bon, en réalité, l'information provient d'un sondage, mais ça ne diminue en rien les mérites de France 2, qui a tout de même réussi à recouper l'info).

Et sinon, dans le vaste monde ? Ah oui, l"Ukraine et la Thaïlande. Ca secoue, là-bas, dîtes donc, regardez ces quelques images. Mais on vous tiendra informés s'il se passe quelque chose de vraiment grave. Et on enquêtera. Si on trouve des manifestants qui sont des copains de bureau, vous serez les premiers informés.

Pujadas kebab

 


Abonnez-vous !
|