Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

L'Alsace trappe une interview concernant son actionnaire

Par le - 17h04 - grrr !

 

Trappée. Trappée l'interview accordée par le sociologue des médias, Jean-Marie Charon, au quotidien l'Alsace. Elle était pourtant montée et mise en page (@si s'est procuré la maquette) et prévue pour la publication. Il y est question de la situation de la presse quotidienne régionale en général, de la situation de l'Alsace en particulier, mais aussi (et c'est certainement cela qui a déclenché la censure de l'entretien), de l'intérêt des banques pour les quotidiens régionaux. L'investissement des banques dans les quotidiens est selon Charon "un investissement indirect. Les banques de type régional, qui ont une activité liée à des territoires, voient dans la presse régionale un des outils d’animation de la vie économique locale. Le Crédit Mutuel s’est très engagé au travers du groupe EBRA (propriétaire de L'Alsace)".


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Ce passage (pourtant ni critique ni révolutionnaire) sur le rôle des banques dans le financement de la PQR a pourtant embarrassé le rédacteur en chef du jour. Ce dernier a décidé de supprimer la publication de l'interview. La CFDT du quotidien s'est émue. "On nous a expliqué que cela pourrait déplaire à l'actionnaire (Le Crédit Mutuel, NDLR)", confie à @si un délégué syndical. Dans un tract intitulé "le devoir d'informer", la CFDT renchérit : "On n’a pas le droit de parler dans nos colonnes des difficultés et des mutations en cours dans la presse régionale, notamment en Alsace !"

Ironie de l'histoire, cette interview de Jean-Marie Charon avait été réalisée dans le cadre d'un colloque à Mulhouse sur le pluralisme de la presse suite à la concentration qui se met en place dans le PQR. Ce débat était couvert par un journaliste de l'Alsace. "Comme quoi certains aiment bien les travaux pratiques en démontrant in vivo les ravages de l'autocensure et le caractère liberticide de la concentration. Vous vous rendez compte pour une petite interview d'un obscure sociologue. Que penser de ce qui advient lorsque le sujet est important", détaille à @si, Jean-Marie Charon.

Sollicitée , la rédaction en chef de l'Alsace n'a pas donné suite.

L'occasion de relire notre enquête sur les pressions excercées par un président de conseil général sur un journal local dans le Jura.


Abonnez-vous !
|

Derniers articles du dossier : Censure et effet Streisand

Libération cinéma tribune

Cinéma / sexe : censure renforcée ou assouplie ?

ça reste à vérifier publié(e) le 19/01/2017 par la rédaction

Censure ou assouplissement ? La ministre de la Culture Audrey Azoulay doit modifier par décret début février les critères d'interdiction aux mineurs de films comportant des scènes de sexe et de violence. Un nouveau décret qui divise : si le journaliste du site de BFM, Jamal Henni, y voit un ...

Spiegel Nahles

Pauvreté : le gouvernement allemand accusé de censure d'un rapport

observatoire publié(e) le 19/12/2016 par Juliette Gramaglia

Un rapport sur la pauvreté censuré par le gouvernement allemand ? Le quotidien Süddeutsche Zeitung a révélé le 14 décembre dernier que des conclusions d'un chercheur, qui liait notamment abstention et pauvreté et mettait en garde contre une "crise de la représentation" de la politique, ...

Algorithmes Le Point

Lycées : silence aux dissidents de Turgot

chronique publié(e) le 27/09/2016 chez les matinautes

Le proviseur du lycée Turgot ne tiendra pas de chronique dans Libé. C'est le journal qui le révèle aujourd'hui. Agé de 59 ans, proche de la retraite, et donc plus libre de sa parole, le proviseur Christophe Barrand avait accepté de raconter son année au journal, au fil des semaines. Mais au ...

Tous les contenus de ce dossier >