Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

18h46 ça reste à vérifier

Roms l'overdose : la Une trompeuse de Valeurs Actuelles (Metronews)

Par la rédaction le 21/08/2013

C'était fait pour choquer, et c'est réussi. L'hebdomadaire Valeurs Actuelles publie un "sondage exclusif" sur les Roms avec en couverture, un titre soigneusement choisi : "Roms l'overdose". Sans oublier le sous-titre, tout aussi évocateur : "Assistanat, délinquance... ce qu'on n'a pas le droit de dire".

Alerte aux Roms !


L'hebdomadaire s'appuie sur un sondage Harris Interactive dont les chiffres seraient sans appel : "Hommes, femmes, jeunes, moins jeunes, Parisiens, provinciaux, riches, pauvres, diplômés ou pas, électeurs de gauche, de droite ou du centre : toutes les catégories de la population se disent majoritairement “préoccupés par la présence des Roms en France", écrit Valeurs Actuelles sur son site en citant notamment le chiffre de 70% de Français qui se disent "préoccupés" par cette présence.

Sauf que le site Metronews, qui a obtenu auprès de Valeurs Actuelles le détail des résultats du sondage, indique que l'hebdomadaire fait un raccourci. "Il apparaît qu'à la question "quelle serait votre réaction si des Roms devaient s'installer à proximité de votre domicile dans un espace non-prévu pour accueillir un campement de Roms ?", 86% sont en effet défavorables. Mais ce que Valeurs Actuelles s'est gardé de souligner, c'est la suite. Dans le cas où des Roms s'installeraient "à proximité de votre domicile dans un emplacement prévu" à cet effet, cette fois, les Français sont à 55% pour ou indifférents", souligne Metronews. Autrement-dit, d'après cette étude, ce sont les campements illégaux qui posent surtout problèmes aux sondés, et non la présence des Roms dans des campements légaux. Et Metronews de s'interroger : "Peut-on, dans ce cas, vraiment parler d'"overdose" ?"

Un nouvel élément pour notre dossier : "Roms, sujet de toutes les polémiques"


Abonnez-vous !
|