Connectez-vous au site



Vous avez oublié votre mot de passe ?
Vous n'êtes pas abonné ?
Vous avez besoin d'aide ?

Vous avez oublié votre mot de passe ?


Connectez-vous au site
Vous avez besoin d'aide ?

Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS
Vite Dit Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.
18h41 suivi
Coluche / restaus : la photo restera gratuite
Par Laure Daussy le 30/07/2013

Accord trouvé entre le photographe Gaston Bergeret, auteur de la célèbre photo de Coluche, et les Restos du coeur : le photographe laisse toujours sa photo gratuitement à l'association, les restos s'engagent de leur côté à ne pas la modifier.

La décision du photographe avait suscité beaucoup de réprobation, nous vous en parlions ici. Gaston Bergeret avait assigné les Restos du coeur pour leur demander de ne plus utiliser sa photo de Coluche, prise il y a 27 ans. Cette assignation avait été interprétée comme une volonté du photographe de demander de l'argent aux Restos du coeur. Comme nous l'expliquions alors, ce qui importait pour Bergeret, c'était avant tout que sa photo ne soit pas modifiée par rapport à l'original.

En efffet, pour les besoins d'une campagne publicitaire des Restos, son cliché avait été modifié. Coluche avait par exemple été affublé d'une moustache, et ce sans demander son avis de l'auteur. Dans le communiqué qu'il avait envoyé à Libé au moment de la polémique, il expliquait aussi vouloir que ses "droits d'auteur soient honorés".

 

 

coluche

Un accord a donc été trouvé. "L'association des Restos du Coeur et Gaston Bergeret, auteur d'un célèbre portrait de Coluche, ont mis fin au litige les opposant à propos de l'usage de cette photographie", a annoncé l'association dans un communiqué. Les Restos s'engagent donc "à veiller à ce que le portrait de Coluche soit utilisé sans déformation", selon le communiqué. "Cette utilisation gratuite se fera dans le respect du droit moral d'auteur de Gaston Bergeret", assurent-ils.

Après l'avoir enlevée de leurs 2040 centres de distribution suite à l'assignation, les Restos vont pouvoir remettre la photo puisque le photographe continue donc de ne pas demander de droits. Il "renonce à toute indemnisation pour le passé", et "ne remet pas en cause pour l'avenir son engagement initial de 1986, à savoir une utilisation gratuite de cette photographie par l'Association et ses partenaires, dans le cadre des activités des Restos du Coeur", précise le communiqué. Contactés par @si, les Restos du coeur estiment que c'est une "bonne nouvelle".

Quant au photographe, encore sous le choc des réactions, il assure "ne plus vouloir en parler", "j'ai très mal vécu cette histoire", dit-il. "Je m'en fiche de gagner de l'argent avec cette photo", assure-t-il. "Je reste fidèle à mon geste de départ qui était de la laisser gratuitement dans les centres de distribution".

Retrouvez notre reportage dans l'atelier de Gaston Bergeret.


Abonnez-vous !
|
Abonnez-vous !
Recevoir le 9h15 par mail
Récupérer les flux RSS
Smartphones Tablettes
Mots-clés
Besoin d'aide ?