Notre ressource unique : VOS ABONNEMENTS

Vite-Dit

Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d’être signalés. Si nécessaire, ils feront l'objet d'un traitement approfondi dans nos articles payants. La page des "vite dit" a pour fonction de donner aux non-abonnés une impression des centres d’intérêt du site. La page des "vite dit" est très fréquemment actualisée au cours de la journée.

Roland Garros sur une chaîne payante en 2014 ?

Par le - 16h23 ça reste à vérifier

D'après Le Monde, qui confirme l'enquête d'@si, Roland Garros pourrait dès 2014 être diffusé sur une chaîne payante. Mais il n'est pas certain que France Télévisions laisse partir vers d'autres diffuseurs un tournoi qui lui assure de confortables audiences et de bonnes recettes publicitaires.

Il y a quelques semaines, @si publiait une enquête intitulée "Le sport, nouveau caviar du PAF : pourquoi toutes les retransmissions deviennent payantes". Nous expliquions que ce mouvement n'était pas près de s'arrêter et pourrait bien toucher demain les dernières retransmissions gratuites de France Télévisions notamment. "Roland Garros est sur France Télévisions jusqu'en 2013, mais l’intérêt de Be In Sport pour ce tournoi est réel pour la suite". Ce week-end, Le Monde a publié un article sur les finances en berne de France Télévisions. rg

Et d'après nos confrères, "Tous les contrats (sportifs) sont étudiés à la loupe et, selon nos informations, France Télévisions pourrait ne pas renouveler celui du tournoi de tennis de Roland-Garros". Nous y voilà donc. Le dernier tournoi de tennis du grand chelem diffusé sur une chaîne gratuite pourrait dès 2014 être diffusé par une chaîne payante, Canal+ et Be In Sport étant bien sûr tous les deux intéressés par Roland Garros. Les 15,5 millions d'euros annuels payés par France Télévisions sont largement dans les cordes des deux chaînes payantes. Un bémol toutefois : si France Télévisions doit réduire ses coûts, il n'est vraiment pas certain qu'il le fasse au détriment de Roland Garros.

En effet, les audiences sont bonnes (18 % de part d'audience en moyenne sur France 2 et France 3, au dessus de la moyenne des deux chaînes) et les recettes pub aussi (8,9 millions d'euros bruts sur 2012, en progression de 27% par rapport à 2011). Seule inconnue : Canal+ et Be In Sport ont besoin de ce genre d'évènements sportifs et sont prêts à mettre beaucoup d'argent pour en acquérir les droits. C'est dans le cas d'une forte inflation des droits télé que France Télévisions pourrait alors jeter l'éponge. Contacté par @si, le service des sports de France Télé n'a pas répondu à nos appels. Toutefois, un cadre du groupe nous confie : "Le Monde est allé un peu vite en besogne. Etudier tous les contrats ne veut pas dire -forcément- un changement de stratégie". En clair, France Télévisions n'a pas encore dit son dernier mot.

L'occasion de parcourir notre dossier sport et médias


Abonnez-vous !
|

Derniers articles dans ce dossier...

Le 20 heures de France 2 découvre la précarité des CDD

... mais oublie de mentionner ceux de France Télévisions

observatoire publié(e) le 29/08/2014 par Sébastien Rochat

Rendez-vous compte : "désormais en France, 84% des embauches se font en CDD", a annoncé David Pujadas jeudi 28 août. Et qui dit CDD, dit forcément précarité. Le 20h de France 2 a rencontré des salariés inquiets de se retrouver au chômage à l'issue de leur contrat saisonnier. Ce sont des ...

Lettre ouverte

400 CDD en dix ans : lettre ouverte d'une précaire de France TV

lu publié(e) le 30/05/2014 par la rédaction

Le chiffre est impressionnant : plus de 400 contrats à durée déterminée en l'espace de 10 ans avec le même employeur. Et cet employeur, c'est France Télévisions. Dans une lettre ouverte adressée au PDG, Rémy Pflimlin et publiée sur le site de Telerama, (et dont @si a vérifié l'...

bfm

Site France télévisions : bilan mitigé pour Patino (BFMTV.com)

suivi publié(e) le 20/03/2014 par David Medioni

Bruno Patino, orfèvre du numérique, vraiment ? C'est la question que pose en creux BFMTV.com dans une enquête en trois volets, publiée jeudi 20 mars, et dont il ressort que le bilan numérique de France Télévisions n'est pas aussi positif que le groupe aime à le dire.   Presque 4 ans que...

Tous les contenus de ce dossier >