Les Touraregs au Niger, les Ouïgours en Chine, les Kurdes au Kurdistan : pourquoi certaines guerres, certains drames (mais aussi certaines informations sociales en France même) tombent-ils dans un trou noir de l'information ?

Publié le 04/08/2008  Alimenté le 17/06/2017
nouveau media
enquête du par

Manifs dans le Rif : France 24 en arabe empêchée de travailler au Maroc

Surtout, ne pas parler du mouvement social

France 24 est-elle interdite au Maroc, ou s'agit-il seulement de l'annulation d'une émission ? Plusieurs informations contradictoires ont circulé à ce sujet dans les médias français et marocains cette semaine. En fait, si la chaîne francophone n'est pas touchée, son homologue arabophone est bel et bien empêchée d'exercer par les autorités marocaines. En cause : son traitement des manifestations de plus en plus importantes qui secouent le Rif, au Nord du pays, depuis plusieurs mois, toile de fond d'une récente visite-express d'Emmanuel Macron au Maroc.

France 24 interdite au Maroc ? L'information se répandait sur Twitter et dans les médias marocains en début de semaine, avant d'être démentie par le ministère de la Communication du pays, puis reprise dans une version minimale par les médias français. A l'origine de l'imbroglio, une émission itinérante hebdomadaire, Hadith Al Awassim (Le talk des capitales, en français). Animée par le journaliste Jamal Boudouma, elle devait être tournée à Rabat vendredi 9 juin et traiter du mouvement social en cours dans le Rif, une région du Nord-Est du pays. Des manifestations de plus en plus importantes s'y déroulent depuis plusieurs mois après la mort d'un jeune homme, broyé par une benne à ordures, alors qu'il tentait de récupérer du matériel saisi par la police. La situation vient de justifier une visite en urgence d'Emmanuel Macron au roi du Maroc.

Mais la veille de l'émission, le ministère de la Communication du Maroc informe la société de production de l'émission, par téléphone, que le tournage est interdit, au prétexte d'une absence d'autorisation. L'émission est pourtant tournée en toute régularité depuis 2013 et le programme avait même déjà reçu des ministres. Difficile donc de prétendre que les journalistes travaillaient clandestinement. Face à ce soudain revirement, l'équipe envoie en urgence une demande d'autorisation au ministère. Celle-ci n'aboutit pas, l'émission doit être annulée. Les autorités ne s'en cachent alors pas : cette interdiction est directement liée à la...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

TechnipFMC

Le fiasco de la fusion de Technip, dans l'indifférence générale

Conflits d'intérêt : une illustration de la "théorie Macron"

enquête publié(e) le 19/05/2017 par Anne-Sophie Jacques

La fusion d’un géant français de l’industrie pétrolière avec un groupe américain tourne au fiasco… et tout le monde (ou presque) s’en fout. Pourtant, ce mariage entre le groupe Technip et le texan FMC ressemble en de nombreux points au dossier Alstom, dont la branche énergie a été ...

nouveau media

Sécheresse à Mayotte et aux Comores : Nicolino brise le silence

Première chronique d'un journaliste qui n'en a pas marre de l'écologie

chronique publié(e) le 22/03/2017 chez Fabrice Nicolino

Vous trouvez que les medias français parlent peu de la sécheresse à Mayotte, département français où l'eau est coupée dans la journée ? Ce n'est rien, comparé au silence total sur la même sécheresse affectant les Comores, archipel dont Mayotte est une des îles. "Un archipel, deux ...

Neige tournée

Tijuana, Monistrol : en mémoire

chronique publié(e) le 22/02/2017 chez les matinautes

Il s'appelait Guadalupe Olivas Valencia, d'après les papiers retrouvés sur lui. Il avait 44 ans. Il s'est jeté d'un pont à Tijuana, au Nord-Ouest du Mexique, quelques minutes après avoir été expulsé des Etats-Unis. Et s'il a eu droit à une dépêche d'agence, et à des brèves dans les ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Tijuana, Monistrol : en mémoire

C 'est absurde, je sais, d'être heureuse de lire cette chronique, ce matin (Daniel Schneidermann est mon Patrick Cohen à moi...

Par alma
le 22/02/2017

Comme un suicide à La Poste

Facteur à la campagne, et anciennement en CDD, je peux témoigner des conditions dans lesquelles sont traités les CDD : En ...

Par TheMontyP
le 08/03/2013

Un fait-divers en août : un allocataire du RSA s'immole par le feu

Ce qui est claire quand on a affaire à la CAF, secu, pole emploi , c'est leur manque d'envie de vous octroyer VOS DROITS . ...

Par evemarie
le 17/08/2012
Tous les forums >