A la télévision, sur internet et même à la radio : les dérives de l'info en continu, qui ne doit jamais s'arrêter.

Publié le 18/03/2015  Alimenté le 04/07/2017
nouveau media
observatoire du par

"Vous ne savez rien ?" "Pas plus que vous" "Donc, vous savez !"

Nomination Edouard Philippe : comment Juppé a cassé le (faux) suspense

Et donc ce qui était prévu arriva : la France a un nouveau premier ministre. Celui qui était pressenti a été officialisé : c’est Édouard Philippe, maire du Havre, énarque, proche d’Alain Juppé. L'annonce de sa nomination aura duré 12 secondes... Précédées par cinq heures interminables durant lesquelles les chaînes d'info ont tenté de ménager un suspens déjà éventé... par Alain Juppé

L’annonce a été expédiée comme une formalité peu avant 15h : "Le président de la république a nommé Monsieur Édouard Philippe premier ministre et l'a chargé de former le nouveau gouvernement, je vous remercie" a simplement déclaré le nouveau secrétaire général de la présidence sur le perron de L’Élysée. Une déclaration de 12 secondes, qui tient sur un post-it et qui tranche avec l’hystérie médiatique et l’interminable couverture des chaînes d’info qui cinq heures durant ont mobilisé des trésors d’ingéniosité pour meubler, tout en tentant de ménager un semblant de suspens. Tout ça pour ça.

10 heures, les envoyés spéciaux de BFM font le pied de grue. Tel Mathieu Coache, envoyé spécial devant l’Elysée. "Emmanuel Macron aura réussi à garder le secret de cette nomination jusqu'au bout", explique-t-il avant de préciser : "Un nom revient, celui d’Édouard Philippe. Mais nous ne sommes pas à l'abri d'une surprise ce matin." Quoiqu’il en soit, BFM le martèle, le nom devrait être donné d’ici midi. Sur CNews, quelques minutes avant, Jacques Séguéla, invité de L'heure des pros, machine à bad buzz de Pascal Praud, en est sûr : ce sera Édouard Philippe. Il remplit "tous les critères" et, surtout, il sera un bon Premier ministre car "quelqu'un qui aime Bruce Springsteen ne peut pas être tout à fait mauvais".

"la cour a été balayée dans les moindres recoins"

Dans l’attente, que dire de plus ? Pas grand chose, si ce n'est que Bernard Cazeneuve a petit-déjeuné à Matignon ce matin. Oui,...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Macron au Congrès : BFMTV conquise

"C'était beaucoup mieux qu'une interview"

observatoire publié(e) le 04/07/2017 par Capucine Truong

Discours au congrès pour Macron, grand discours sur BFM. Alors que les éditorialistes de presse écrite titraient ce matin sur un discours "indigeste", "prêche", ou "trop général", hier, les journalistes et éditorialistes de la chaîne d'info en continu ont apprécié le fond "philosophique" ...

Teissonnière

Murielle Bolle et BFMTV : boucle bouclée

chronique publié(e) le 30/06/2017 chez les matinautes

"Je ne sais pas où est BFM, là". Jean-Paul Teissonnière, avocat de Murielle Bolle, fait mine de regarder autour de lui, de parcourir du regard la petite meute médiatique qui l'entoure, à l'intérieur du palais de Justice de Dijon. Mais BFMTV est juste devant lui, puisque BFM le filme, et que ...

nouveau media

Gregory : le sage conseil de France Inter

chronique publié(e) le 16/06/2017 chez les matinautes

Ah la sale presse, du siècle dernier. Aucune décence. Aucune prudence. Dans l'affaire Gregory, par exemple. Quel sinistre festival ! Témoignages extorqués à l'usure, jouets déposés sur la tombe de l'enfant pour embellir la photo, prises à parti éhontées contre tel ou tel protagoniste. Plus...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

13 novembre : comment les medias gèrent "le plus grave attentat terroriste à Paris depuis 1945"

Les fouines (voir l’édito de Joffrin mais il n'est certainement pas le seul) nous appellent à l’unité… dans la guerre ...

Par Revolution
le 14/11/2015

"On se doit de feuilletonner, de tenir les gens en haleine"

Bonjour, Une petite réaction (et complément) à la dernière émission d'asi : " On se doit de feuilletonner, de tenir les ...

Par bruno michel
le 24/03/2012

JO : France 2, en direct, s'enflamme et part en torche

Vous n'avez rien compris. En fait le jt de France 2 est une oeuvre subversive: il a été pris en otage par de dangereux ...

Par Hurluberlu
le 07/04/2008
Tous les forums >