Personne n'y croyait (même pas nous). Et voici Emmanuel Macron président, et tout prêt à jouer de la séduction. Raison de plus pour être particulièrement attentifs au hors champ.

Publié le 12/05/2017  Alimenté le 20/07/2017
nouveau media
observatoire du par

Patrice Strzoda, directeur de cabinet de Macron, ex- "Monsieur Flashball"

(mais pas dans les medias)

Un préfet ultra-répressif auprès du président ? Dimanche 14 mai, l'Elysée a annoncé la nomination de Patrice Strzoda au poste de directeur de cabinet d'Emmanuel Macron. Ancien directeur de cabinet de Bernard Cazeneuve, Strzoda a également été préfet, notamment en Corse, en Ile-de-France, et en Bretagne, où il était en poste lors des manifestations contre la loi travail, à Rennes, dans lesquelles un jeune homme avait perdu un oeil, supposément du fait d'un tir de la police. La gestion du préfet a été vertement critiquée par de nombreux militants. Mais pas dans les médias, hier, qui n'en ont pas touché un mot.

Des portraits bien discrets.Au cours de l'investiture d'Emmanuel Macron à l'Elysée, le nom de son directeur de cabinet, Patrice Strzoda, a été annoncé. Les médias se sont donc employés à faire son portrait : énarque, ancien directeur de cabinet de Bernard Cazeneuve, ancien préfet d'Ile-de-france et... ancien préfet de Bretagne. Quand ? Pendant la fronde des Bonnets rouges contre l'ecotaxe, pendant les mobilisations des agriculteurs contre la chute des cours et, aussi, pendant les manifestations contre la "Loi travail".


La dépêche AFP, reprise par de nombreux titres de presse, le présente aux côtés des trois autres nominations du jour, Alexis Kohler, Philippe Etienne et Ismaël Emelien, et mentionne qu'il a été "Préfet de Bretagne", sans préciser les missions qu'il a eu à mener dans le cadre de ses fonctions. Et donc, sans rappeler que Strzoda était préfet de Bretagne lorsque des heurts entre les manifestants et la police, pendant plusieurs semaines, ont fait nombre de blessés parmi les civils, et notamment un jeune homme qui a perdu son oeil suite à un tir de "flashball" de la police. Strzoda avait à l'époque affirmé que la police n'avait, ce jour-là, pas utilisé de flashball. Mensonge ? L'arme qui a blessé le jeune homme était en fait un LBD40, une arme de la même famille que le flashball.

"Prouvez-le, portez plainte"

Le manifestant qui avait effectué les gestes de premiers soins sur le manifestant blessé à l'oeil, Hugo Poidevin, avait à l'époque témoigné dans Ouest...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Vélo, baïonnette, et applaudissements : guerre d'images entre le président et l'armée

Le capitaine Lecointre triomphant de sa peur : arme secrète de Macron ?

observatoire publié(e) le 20/07/2017 par Capucine Truong

Guerre de com' entre Macron et l'armée. Alors qu'hier matin, le chef d'état major Pierre de Villiers a annoncé sa démission, Emmanuel Macron a finalement décidé de réagir sur France 2... dans l'émission du Tour de France, le Vélo Club. L'état major des armées avait publié, une heure plus...

Macron et les médias : du candidat omniprésent au président taiseux

vidéo publié(e) le 12/07/2017 par Manuel Vicuña

"Le président ne fait pas de commentaire", c’est désormais la règle. Depuis qu’il a investi l’Elysée, Emmanuel Macron a pris le parti de maintenir les médias à distance. Une com’ cadenassée, des reporters et photographes tenus à l’écart, une parole présidentielle réduite au ...

nouveau media

Réforme du travail : "Evidemment", tous les amendements sont rejetés !

Derrière la vidéo buzz, des députés LREM très bien en "rang"

observatoire publié(e) le 07/07/2017 par Capucine Truong

Tous les amendements rejetés? "Evidemment!" Un échange vidéo tiré de l'examen en commission à l'Assemblée nationale du projet de loi d'habilitation du gouvernement sur la réforme du code du travail a provoqué un mini tollé, après avoir été repris par plusieurs grands médias. De quoi s'...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

La France offre une idole aux Beautiful du monde

Soyons positifs malgré tout, et réjouissons-nous de ce que de positif il peut y avoir. Depuis une quarantaine d'année, au ...

Par angelo m
le 08/05/2017

Injonctions molles, injonctions dures

Et bien, je découvre que mes mots sont publiés dans votre texte, mis à égalité avec ceux des éditocrates. Quelle promotion...

Par john z'guéner
le 28/04/2017

Injonctions molles, injonctions dures

Macron ou Lepen ? Qui est le pire ? Si on est de gauche, on nous gave depuis Dimanche pour voter Macron, sinon on serait ...

Par ManuTOO
le 28/04/2017
Tous les forums >