nouveau media
enquête du par

Neïla Latrous, envoyée spéciale de BFM, au plus près du Front

Sur un marché du Finistère, devant une usine du sud de la France ou dans un vol pour New York, l’envoyée spéciale de BFMTV aura collé aux talons de Marine Le Pen durant toute cette campagne. Souvent avant ses confrères, parfois seule sur le coup, mais toujours au plus près de la candidate et de son équipe de campagne. Un peu trop près ?

C’est l’un de ces visages qui défilent à l’écran et disparaissent aussi vite que les bandeaux de breaking news. Des apparitions chronométrées de duplex en en duplex, un micro tendu et quelques nouvelles du Front, balancées avec une diction de mitraillette pour "vous faire vivre le direct" sur BFM TV… au plus près du FN. C’est précisément le job de Neïla Latrous.

Dimanche soir encore la jeune femme, envoyée spéciale de BFM TV était en duplex depuis le chalet du Lac à Vincennes. À l’intérieur, pour commenter, côté Front National, l’ambiance d’avant résultat. Une ambiance un peu particulière côté presse, d’autant que ce soir-là, une fois n’est pas coutume, plusieurs médias, dont Le Monde, Libé, Les Inrocks ont annoncé qu’ils boycottaient la sauterie frontiste en solidarité avec les éternels blacklistés et la quinzaine de médias recalés ce soir-là.

En plateau, même l’éditorialiste de BFM, Ruth Elkrief qualifie cette mise à l’écart d’ "incroyable" et de "problématique". Mais c’était sans compter sur les explications lapidaires de Latrous: "c’est en raison de la place assez limitée", "au nom de l’espace", explique, duplex après duplex l’envoyée spéciale de BFM, relayant l’argument systématique du FN. Quant au boycott d’une partie de la presse? Latrous évacue le sujet, au détour d’une phrase: "Par solidarité, pour ces refus d’accréditation, un certain nombre de confrères ont d’ailleurs fait le choix de bouder." Sur Cnews, l’envoyé spécial concurrent, Joan Usaï, a de son côté...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Neïla Latrous, envoyée spéciale de BFM, au plus près du Front

Je trouve ça beau, cette unanimité de la profession à condamner le journalisme embeded ! Et c'est bien, ils vont avoir du ...

Par Al1
le 11/05/2017
Tous les forums >