nouveau media
observatoire du par

"Clown", "émulsion médiatique" : quand la nouvelle "plume" de Fillon critiquait Fillon

L'ancien directeur de la rédaction de Marianne rejoint le candidat LR

Une énigme supplémentaire dans cette campagne : l'ancien directeur de la rédaction de Marianne, Joseph Macé-Scaron, est depuis plusieurs semaines la nouvelle "plume" de François Fillon, à l'heure où le candidat tente de séduire la frange la plus conservatrice de son électorat. L'information, parue dans le Canard Enchaîné daté du 19 avril, a été confirmée dans la foulée par Marianne. Le même Macé-Scaron qualifiait Fillon de "clown" et de "d'émulsion médiatique" en 2012. Et critiquait encore récemment sa proximité avec Sens commun, émanation politique de la Manif pour tous.
Paris Match, 19 avril 2017


C'est le Canard qui l'affirme ce mercredi : l'ancien directeur de la rédaction de Marianne, Joseph Macé-Scaron est, depuis plusieurs semaines, la nouvelle "plume" de François Fillon. L'information a été confirmée ce 19 avril par Marianne sur son site, où l'actuel directeur de la rédaction, Renaud Dély a mis les choses au clair : "Cet engagement purement individuel, dont il n’avait pas informé la direction de Marianne, ne saurait rejaillir d’une façon ou d’une autre sur la collectivité de notre journal et sur sa réputation d’indépendance".

Le journaliste a informé voilà un mois la direction de l'hebdomadaire de sa volonté de quitter l'entreprise. Il a, à cette occasion, abandonné son titre honorifique de "président du comité éditorial". Rarement titre n'a, semble-t-il, aussi bien porté son nom : "Depuis un an, il n’a plus aucune influence sur la ligne éditoriale du journal définie par le directeur de la rédaction auteur de ces lignes, en collaboration avec les journalistes de Marianne", précise l'actuel directeur de la rédaction de Marianne.

Macé-Scaron a aussi lâché en cours de route sa chronique politique hebdomadaire, qu'il conservait il y a encore un mois dansMarianne. A propos de l'ancien premier ministre, il écrivait en novembre 2016, en pleine primaire de la droite et du centre : "Depuis le début pour peu que l'on regarde ce qui se passe et non ce qu'on rêverait de voir se passer, un politique se distingue de cette affaire tant par le ton que par le fond : c'est...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Clown", "émulsion médiatique" : quand la nouvelle "plume" de Fillon critiquait Fillon

J'adore cette campagne, les gens de droite arrêtent enfin de se la jouer a gauche, et revendiquent leur appartenance. Ca ...

Par evemarie
le 20/04/2017
Tous les forums >