Extraordinaire, fabuleuse, fantastique, bref gold premium, la présidence Trump ne ressemblera à aucune autre. Et tant pis pour les jaloux, les aigris, les moches et les pauvres.

Publié le 22/11/2016  Alimenté le 20/07/2017
nouveau media
observatoire du par

Les médias US conquis par les frappes de Trump en Syrie

"Ces belles images de nuit", "Trump est devenu président" et... un vieux tube de Leonard Cohen

"Ce sont des belles images" : au lendemain des premiers bombardements de Trump en Syrie, l'animateur de MSNBC, Brian Williams, s'est extasié devant les images fournies par le ministère de la défense américaine, et la décision prise par le président américain. Le New York Times et CNN, dans le collimateur de Trump depuis des mois, aussi.



On connaît désormais l'histoire : entre la poire et le dessert, face au président chinois, Trump a bombardé une base militaire syrienne, dans la nuit du 5 au 6 avril. C'est Trump lui-même qui le raconte sur Fox News, une semaine plus tard, face à une journaliste conquise, bien qu'obligée de le reprendre quand il confond Syrie et Irak. Que Fox News déroule le tapis rouge à Trump n'est pas étonnant. Dès les premiers missiles lancés, on pouvait entendre sur la chaîne de Rupert Murdoch "Il y a un nouveau shériff en ville et comparé au précédent, il ressemble à Robocop", et autres "Il a rendu l'Amérique fière".

Mais Fox News n'est pas la seule chaîne à avoir salué, à chaud, l'offensive militaire de Trump. Sur CNN, qui avait été virée (ou presque) de la première conférence de presse de Trump président après avoir été traitée de "Fake News", le présentateur Fareed Zakaria a lui aussi été conquis : "Depuis hier soir [et les missiles lancés en Syrie] Trump est devenu président des États-Unis", lance-t-il. Avant d'ajouter : "Il a parlé du rôle des États-Unis dans l'application de la justice dans le monde. C'est le genre de rhétorique que nous attendons d'un président américain depuis Harry Truman".

Également dans le collimateur de Trump, le New York Times a lui aussi semblé envoûté par l'initiative du président. Au lendemain des premières frappes, Mark Landler, correspondant du quotidien à la Maison Blanche, écrit : "Les images fendent le cœur : des enfants qui ont le souffle...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Trump invente "des milliers de gens" au pied de la Tour Eiffel

"Quasiment personnne n'était là pour lui"

enquête publié(e) le 20/07/2017 par Robin Andraca

Après les "millions" de gens présents lors de son intronisation, les "milliers" de personnes venues le saluer au pied de la Tour Eiffel ? Dans une interview irréelle accordée au New York Times, Trump est revenu sa visite à Paris. Et a visiblement confondu quelques dizaines de touristes avec ...

nouveau media

Sur Fox News, le fossé entre pro et anti-Trump se creuse

De Shepard Smith à Sean Hannity : état des lieux d'une chaîne où Trump ne fait plus l'unanimité

observatoire publié(e) le 19/07/2017 par Robin Andraca

Il a recommencé. Après avoir interpellé à l'antenne le président Trump en février, Shepard Smith, présentateur vedette de Fox News, en a remis une couche la semaine dernière. Sur une chaîne où le fossé entre pro et anti-Trump commence à se creuser parmi les journalistes-vedettes.À force...

nouveau media

Le jour où Trump rossa CNN sur Twitter, et ce qui s'ensuivit...

observatoire publié(e) le 06/07/2017 par Capucine Truong

Donald Trump, président des États-Unis, publie un montage vidéo dans lequel il rosse un individu, sur le visage duquel est collé le logo de la chaîne CNN. Tollé. Et contre-tollé quelques jours plus tard contre CNN, qui après avoir retrouvé l'auteur initial du montage, "se réserve le droit ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Découper Trump en journées

"Nous savons bien qu'au fond ce mur ne sera jamais vraiment construit"... Etrange.... Ce mur est construit, aux deux tiers...

Par Arnaud Romain
le 06/02/2017

Trumpisation, trumpocène, deuxième semaine

Touché (ému, inquiet) ce matin par l'aveu de découragement de Daniel Schneidermann. Hé, ce n'est pas le moment des hauts-le-...

Par Olivier ANSELM
le 14/11/2016

Trump président : dépasser le vertige

Il y a un mois, Daniel, vous me "débiniez" publiquement lorsque je contrebalançais votre 9h15 sur le premier duel Trump/...

Par Arnaud Romain
le 09/11/2016
Tous les forums >