nouveau media
enquête du par

Mehdi Meklat, jeune écrivain prodige, et son double antisémite et homophobe

L'ex-chroniqueur (France Inter, Bondy Blog) pris à son double "Je" : sidération sur Twitter

Mehdi Meklat, 24 ans, était jusqu’ici connu pour son ton décalé. Du Bondy Blog, à France Inter en passant par Arte, le chroniqueur, journaliste et auteur, s’est taillé, avec son compère Badrou ("les Kids", époque France Inter) une réputation de porte-voix de la jeunesse, "à l’avant garde d’une nouvelle génération venue de banlieue" écrivaient encore Les Inrocks le 1er février. Sauf qu’entre temps, des internautes ont exhumé des tweets de Meklat : injures antisémites, homophobes, racistes, misogynes. Un florilège qui provoque la sidération. De son côte, le jeune homme s’excuse, dépublie, et assure qu’il s’agissait "de questionner la notion d’excès et de provocation" à travers un "personnage fictif".

Faire mentir les stéréotypes sur les-jeunes-de-banlieue. Sans rien renier de soi. Depuis ses débuts au Bondy Blog en 2008, c’est ce que Mehdi Meklat tente de faire, au gré d’une exposition médiatique précoce. A 24 ans désormais, après avoir fait ses premiers pas de journaliste au Bondy Blog à 16 ans, puis tenu chronique pendant six ans chez France Inter en duo avec son ami Badrou ("les Kids"), Meklat le touche à tout (réalisateur, blogueur, reporter) est en promo pour un second livre. Mehdi et Badrou "l’avant-garde d’une nouvelle génération venue de banlieue qui compte bien faire entendre sa voix" écrivaient les Inrocks qui leur consacraient une couverture le 1er février en compagnie de Christiane Taubira. Un binôme qui avait tapé dans l’œil de l'animatrice de France Inter Pascale Clark dès 2010, pour son ton "décalé", sa capacité à chroniquer avec autant d'acuité la vie de l'autre côté du périph (Meklat a grandi à Saint-Ouen, Badrou à la Courneuve) que le tout venant de l'actualité plus "médiatique".

Badroudine Saïd Abdallah ("Badrou") à gauche et Mehdi Meklat à droite, en Une des Inrocks du 1er février 2017

Et voilà que depuis quelques jours, après son passage sur le plateau de l'émission la Grande Librairie (France 5) pour la promo de son second livre, le roman "Minute" (co-écrit avec Badrou), Meklat est dans l’œil du cyclone Twitter. Propulsé dans les sujets les plus discutés non pas pour la promotion de son nouvel ouvrage dédié à Adama Traoré. Mais pour des tweets,...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Mehdi Meklat, jeune écrivain prodige, et son double antisémite et homophobe

"les messages à même d’interpeller". Vraiment ? Vous vous foutez de la gueule de Finkielkraut à longueur de papier en le ...

Par DanetteOchoc
le 20/02/2017
Tous les forums >