Que trouve-t-on sur les sites des médias russes francophones ? Constituent-ils un contrepoint nécessaire à la vision des médias occidentaux ou diffusent-ils une propagande calquée mot pour mot la ligne du Kremlin ? Et quelle différence entre RT France, Sputnik ou La Russie d'Aujourd'hui ?

Publié le 08/07/2016  Alimenté le 05/05/2017
observatoire du par

Macron dénonce une offensive multiforme des medias russes

Propagation de rumeurs sans preuves ? Oui. Cyber-attaque ? Moins sûr.

Mots-clés : Emmanuel Macron, Russie

La Russie veut-elle la peau d'Emmanuel Macron ? C'est ce que dénonce l'équipe du candidat. Depuis plusieurs jours les porte-parole de Macron se relaient pour pointer l'ingérence de Moscou dans la campagne du fondateur d'En Marche.Dans leur collimateur : deux médias financés par Moscou et implantés en France, RT et Sputnik. Deux médias qui, depuis plusieurs jours, s'emploient à relayer des rumeurs sur le candidat d'En Marche. L'équipe de Macron affirme par ailleurs, sans convaincre, être la cible de cyberattaques

en provenance notamment d'Ukraine.

Emmanuel Macron, victime d’une campagne de déstabilisation de Moscou ? L’équipe de com’ du fondateur d’En Marche le répète. Lundi 13 février, à quelques minutes d’intervalle, pas moins de trois porte-voix de Macron se sont relayés aux micros des matinales télé et radio pour dénoncer une ingérence de la Russie dans la campagne de leur candidat. A l'instar du porte-parole Sylvain Maillard qui, invité de RFI, pointait "deux médias russes qui ne cessent d’alimenter, sur les différents réseaux sociaux, la guerre civile en France."

Deux médias russes ? Sur Public Sénat, dans le même temps, un autre porte-parole de Macron, Benjamin Griveaux se fait plus précis. La cible : "Russia Today [RT], comme par hasard, et Sputnik, deux sites contrôlés à 100% par l’Etat russe et qui depuis des semaines et des mois calomnient certains candidats, en particulier Emmanuel Macron". Selon lui, pas de doute : "La Russie a eu un rôle dans la campagne présidentielle américaine auprès de Donald Trump, auprès du Brexit et de la campagne qui s'est tenue en Grande-Bretagne". Et désormais, estime-t-il, le pouvoir russe "est en train de s'ingérer dans la campagne présidentielle française et ce n'est pas normal."


Pourquoi la Russie s’en prendrait-elle à Emmanuel Macron ? "Sans doute, parce qu’ils savent que Emmanuel Macron veut une Europe forte, une Europe qui se développe et une Europe qui pèse lourd y compris face à la Russie", clame un autre proche de Macron, le...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

"Psychopathe", "couleuvre à collier" : les doux mots de la presse russe pour Macron

observatoire publié(e) le 05/05/2017 par Juliette Gramaglia

"Poulain de l’élite" au "manque total de conviction, candidat aux "yeux globuleux comme ceux d'un poisson". En Russie, la presse d’Etat ou proche du Kremlin n’a pas de mots assez durs pour qualifier Emmanuel Macron. Un traitement qui tranche avec le regard bienveillant qu’elle porte sur la ...

RT QG Macron

Présidentielle : RT et Sputnik non accrédités au QG de Macron

lu publié(e) le 27/04/2017 par Juliette Gramaglia

Russia Today et Sputnik pas les bienvenus chez En Marche ? La porte-parole du ministère des affaires étrangères de Russie, Maria Zakharova, a qualifié ce jeudi de "révoltante" la décision de l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron de ne pas accréditer Sputnik et RT France pour la soirée ...

nouveau media

Navalny, et les baskets de Medvedev

chronique publié(e) le 27/03/2017 chez les matinautes

500 arrestations, dont l'opposant Alexei Navalny : le bilan des manifestations anti-corruption en Russie est, en France, l'un des titres de la matinée. Des milliers de citoyens sont descendus dans les rues de plusieurs villes de Russie, à l'appel de Navalny. Ils avaient notamment été mobilisés ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Navalny, et les baskets de Medvedev

Cet article est tout bonnement risible, car il feint de ne pas voir le 2 poids 2 mesures qui est la règle dès que l'on parles...

Par wesson
le 27/03/2017

"Les médias russes veulent fracturer l'opinion française"

Oui, je fais parti de ces dangereux non-eurolâtres, de ces xénophobes incultes, de ces masses stupides (et sans-dents) qui se...

Par Sebu
le 10/07/2016

"Les médias russes veulent fracturer l'opinion française"

je suis quand même un peu effaré par le peu que j'ai vu de cette vidéo. Cette attaque en règle sur Sputnik et son traitement...

Par centurion
le 08/07/2016
Tous les forums >