observatoire du par

Soirées télé primaires : haro sur Hamon !

France 2 et BFMTV, éditocrates en roue libre

Ambiance catastrophe sur les plateaux télés. Venus commenter les résultats du premier tour de la primaire à gauche (où Benoît Hamon est arrivé en tête, devant Manuel Valls), les éditorialistes invités par France 2 selon des critères de représentativité opaques, ont abondamment commenté la situation du PS. Des invités qui, parfois, se sont un peu laissés emporter. Petit tour d'horizon des dérapages (in)contrôlés.

La crise au PS, sur tous les tons. Dimanche soir, les télés avaient invité des éditorialistes sur leurs plateaux pour commenter le premier tour de la primaire du PS et de ses alliés. Une primaire qui a vu Benoît Hamon arriver en tête, suivi par Manuel Valls. Tout au long de la soirée, les commentateurs se sont étendus sur la situation difficile du parti, sa "lente agonie" (dixit Natacha Polony, sur France 2). Jusqu'à parfois s'avancer un peu trop.

A commencer par Franz-Olivier Giesbert (ex-directeur du Point), qui dès le début de la soirée sur France 2, qualifie le résultat du premier tour de "descente aux enfers" pour le parti : "Ce résultat est absolument historique, c'est peut-être le début de la fin pour le parti socialiste", assure-t-il. Qualifiant Hamon d'abord de "social-populiste", il déplore ensuite : "La social-démocratie, elle est malade à peu près partout, et la seule solution qu'on nous propose, c'est une sorte de social-populisme, une sorte de trumpisme de gauche". Une vision des choses que tente de démentir, face à lui, la journaliste du Monde Vanessa Schneider : "Ce n'est pas la ligne de Benoît Hamon", lâche-t-elle au milieu de la tirade de Giesbert. Sans parvenir à l'interrompre : "Non mais attendez, c'est exactement la ligne : on met des frontières, on reconstruit les frontières. Et [il a, ndlr] un programme économique qui est totalement surréaliste, sinon dadaïste".


"L'uTopie" Hamon, les "Groupes infréquentables" de Corbyn

Venue, elle aussi, exprimer...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Soirées télé primaires : haro sur Hamon !

La France se lamente volontiers sur la disparition de ses grands intellectuels. Merci ASI de braquer le projecteur sur Agnès ...

Par Strumfenberg ( Aloys von )
le 23/01/2017
Tous les forums >