Extraordinaire, fabuleuse, fantastique, bref gold premium, la présidence Trump ne ressemblera à aucune autre. Et tant pis pour les jaloux, les aigris, les moches et les pauvres.

Publié le 22/11/2016  Alimenté le 12/06/2017
nouveau media
observatoire du par

BuzzFeed publie un rapport invérifiable sur Trump et relance le débat sur l'éthique journalistique

"Ce n'est pas comme ça que le journalisme fonctionne"

En publiant un rapport explosif, mais invérifiable, de 35 pages rédigé par un ancien agent du contre-espionnage britannique, qui affirme que le Kremlin détient des informations (très) compromettantes sur Donald Trump, BuzzFeed a réouvert le débat outre-Atlantique sur l'éthique journalistique. Que contient ce rapport, et comment le site d'information justifie-t-il son geste, qui pourrait faire date à l'heure où le débat sur la post-vérité bat son plein ?

BuzzFeed, 11 janvier 2017

"Un rapport, compilation de notes d'un homme qui déclare être un ancien agent du contre-espionnage britannique, affirme que la Russie détient des informations compromettantes sur Trump. Les allégations ne sont pas confirmées, et ce rapport contient des erreurs". Le 11 janvier 2017, le site BuzzFeed News a publié un rapport de 35 pages, remis quelques jours plus tôt par les services de renseignement américains à Trump lors de son briefing sur le rôle de la Russie dans des tentatives de déstabilisation de l'élection présidentielle. "Des documents classifiés présentés la semaine dernière au Président Obama et au président élu Trump assurent que des agents russes affirment détenir des documents financiers et personnels compromettants à propos de Trump", écrivait CNN une heure avant que BuzzFeed ne publie le rapport dans son intégralité.

Sextape et golden shower

D'où sort ce rapport ? Il est, selon CNN, attribué à un ancien agent du service de contre-espionnage britannique (MI6) engagé par des "rivaux" (non déterminés) de Trump pour rassembler des éléments contre lui. Qui l'a remis aux autorités américaines ? Le sénateur républicain John McCain, selon le Guardian, l'aurait transmis au directeur du FBI en décembre dernier.

Une (seule ?) chose est sûre : son contenu est explosif. Une première note de ce rapport, datée du 20 juin 2016, affirme, sur la base d'un témoignage d'un haut officier des services de renseignement russes, que "les obsessions...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

"Fox and Friends" : la matinale préférée de Trump...

... et de John Oliver

observatoire publié(e) le 12/06/2017 par Robin Andraca

C'est l'émission préférée de Donald Trump, à en juger par le compte Twitter du président : il faut dire que Fox and Friends, la matinale de Fox News, dit beaucoup de bien du président, ce qui est devenu rare à la télévision américaine. Mais Fox and Friends est aussi devenu récemment le ...

nouveau media

L'audition de l'ex-directeur du FBI n'a pas été si mauvaise pour Trump

Comment Comey a fait fuiter au New York Times ses échanges avec le président

observatoire publié(e) le 09/06/2017 par Robin Andraca

On promettait l'apocalypse à Trump (voire même la destitution), elle n'a pas eu lieu. Au cours de son audition devant le Sénat, l'ancien patron du FBI, James Comey, limogé par Trump le 9 mai, est revenu sur ses relations tendues avec le président. Mais aussi sur les raisons qui l'avaient ...

nouveau media

Accord de Paris : et maintenant, vers la résilience ?

chronique publié(e) le 02/06/2017 chez les matinautes

D'abord, réfréner son indignation, et se remettre à jour. L'Accord de Paris, que prévoit-il exactement ? Comment ça marche exactement ? Et que va changer exactement l'annonce du retrait américain ? Ce retrait condamne-t-il le fameux objectif de maintien de la moyenne de la température ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Découper Trump en journées

"Nous savons bien qu'au fond ce mur ne sera jamais vraiment construit"... Etrange.... Ce mur est construit, aux deux tiers...

Par Arnaud Romain
le 06/02/2017

Trumpisation, trumpocène, deuxième semaine

Touché (ému, inquiet) ce matin par l'aveu de découragement de Daniel Schneidermann. Hé, ce n'est pas le moment des hauts-le-...

Par Olivier ANSELM
le 14/11/2016

Trump président : dépasser le vertige

Il y a un mois, Daniel, vous me "débiniez" publiquement lorsque je contrebalançais votre 9h15 sur le premier duel Trump/...

Par Arnaud Romain
le 09/11/2016
Tous les forums >