Ancien de la banque Rothschild, ex-conseiller de Hollande, feu ministre de l'économie, spécialiste des petites phrases qui hérissent à gauche, Macron est adoré par les sondeurs et les médias. Une nouvelle bulle ?

Publié le 31/08/2016  Alimenté le 10/02/2017
Vignette Macron apprentis
observatoire du par

Candidature de Macron : les jeunes apprentis virés de leur garage école

France 2 et BFMTV tombent dans le panneau, pas TF1 et TMC

Difficile de passer à côté : Emmanuel Macron, qui a retenu l'attention de notre matinaute hier, est officiellement candidat à la présidentielle. Il l'a annoncé, mercredi 16 novembre, dans un centre de formation d'apprentis de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Le lieu devait représenter l'attachement de Macron à la jeunesse. Une jeunesse qui n'a pourtant pas eu le droit d'assister à son annonce - comme l'ont signalé certains médias. Mais pas tous.

Les médias l'attendaient et ils étaient tous présents pour ne rien louper : Emmanuel Macron a mis fin le 16 novembre au savant suspense entretenu depuis des mois en annonçant sa candidature à la présidentielle. Il a décidé de le faire dans le garage d'un centre de formation d'apprentis (CFA) de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Un choix qui se voulait hautement symbolique, combinant banlieue et jeunesse. Un symbole bien repéré par les médias, des sites de presse aux chaînes d'info en direct, en passant par les journaux télévisés. Dans son journal de 13 heures du mercredi 16 novembre, France 2 rappelait par exemple que Macron "mise sur la jeunesse". A 20 heures, rebelote : "Emmanuel Macron a choisi ce centre d'apprentis mécaniciens d'une banlieue populaire pour se lancer dans la course présidentielle". Le sujet qui précédait le long entretien avec l'ancien ministre de l'économie se concentrait exclusivement sur la déclaration elle-même.

Au 20 heures de France 2, la plupart des plans sont concentrés sur Macron

Même son de cloche sur Franceinfo, où le reporter sur place Hugues Dago a rappelé plusieurs fois que Macron "l'a toujours dit et répété : il veut faire de la jeunesse une priorité". Interrogé après la déclaration du désormais candidat sur les personnes présentes à cette annonce, Dago cite les journalistes... et les proches de Macron.

En attendant Macron
Franceinfo, le 16 novembre 2016

Un grand absent : les Apprentis

Il y avait pourtant un grand absent à cette annonce...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Macron you guys

Aie, Macron est bon !

chronique publié(e) le 10/02/2017 chez les matinautes

Mauvaise nouvelle pour beaucoup, mais il va falloir faire avec : Macron est peut-être bidon, mais il est très bon. Alors que sombre jour après jour la campagne de Fillon, alors que celles de Mélenchon et de Hamon vont consciencieusement s'appliquer, dans la meilleure tradition de la gauche, à s...

Réformateurs affiche

Réformateurs : les mots aussi ont une histoire

chronique publié(e) le 01/02/2017 chez les matinautes

"Les "réformateurs" tentés par Macron", annonce le bandeau de BFM. Le mot "réformateurs" est entre guillemets. De la difficulté de nommer les phénomènes politiques, quand la politique court trop vite, plus vite que les étiquettes qu'on tente de lui accrocher. Comment les appeler, cette ...

Bergé Macron

Macron, et les journalistes "pas achetés, mais acquis"

chronique publié(e) le 31/01/2017 chez les matinautes

Au lendemain de l'élection de Benoit Hamon, un des trois propriétaires du groupe Le Monde, Pierre Bergé, tweetait hier son soutien résolu, et indéfectible, à Emmanuel Macron. C'est son droit de citoyen le plus strict. Et je ne tomberai pas dans la caricature consistant à penser, ou à laisser...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Aie, Macron est bon !

Que l'on puisse accoler le mot "bon" à une quelconque partie de Macron montre à quel point nous avons pris l'habitude de ...

Par cirneaf
le 10/02/2017

Aie, Macron est bon !

Enseignant-chercheur, je n'ai pas entendu E. Macron évoquer concrètement l'amélioration des conditions de la recherche en ...

Par Thomas
le 10/02/2017

Avant de se mettre En Marche, Emmanuel Chain et son reportage macronolâtre

La Corée du Nord a appelé : elle voudrait qu'on lui rende son documentaire.

Par Pif
le 25/01/2017
Tous les forums >