Ancien de la banque Rothschild, ex-conseiller de Hollande, feu ministre de l'économie, spécialiste des petites phrases qui hérissent à gauche, Macron est adoré par les sondeurs et les médias. Une nouvelle bulle ?

Publié le 31/08/2016  Alimenté le 29/05/2017
Vignette Macron apprentis
observatoire du par

Candidature de Macron : les jeunes apprentis virés de leur garage école

France 2 et BFMTV tombent dans le panneau, pas TF1 et TMC

Difficile de passer à côté : Emmanuel Macron, qui a retenu l'attention de notre matinaute hier, est officiellement candidat à la présidentielle. Il l'a annoncé, mercredi 16 novembre, dans un centre de formation d'apprentis de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Le lieu devait représenter l'attachement de Macron à la jeunesse. Une jeunesse qui n'a pourtant pas eu le droit d'assister à son annonce - comme l'ont signalé certains médias. Mais pas tous.

Les médias l'attendaient et ils étaient tous présents pour ne rien louper : Emmanuel Macron a mis fin le 16 novembre au savant suspense entretenu depuis des mois en annonçant sa candidature à la présidentielle. Il a décidé de le faire dans le garage d'un centre de formation d'apprentis (CFA) de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Un choix qui se voulait hautement symbolique, combinant banlieue et jeunesse. Un symbole bien repéré par les médias, des sites de presse aux chaînes d'info en direct, en passant par les journaux télévisés. Dans son journal de 13 heures du mercredi 16 novembre, France 2 rappelait par exemple que Macron "mise sur la jeunesse". A 20 heures, rebelote : "Emmanuel Macron a choisi ce centre d'apprentis mécaniciens d'une banlieue populaire pour se lancer dans la course présidentielle". Le sujet qui précédait le long entretien avec l'ancien ministre de l'économie se concentrait exclusivement sur la déclaration elle-même.

Au 20 heures de France 2, la plupart des plans sont concentrés sur Macron

Même son de cloche sur Franceinfo, où le reporter sur place Hugues Dago a rappelé plusieurs fois que Macron "l'a toujours dit et répété : il veut faire de la jeunesse une priorité". Interrogé après la déclaration du désormais candidat sur les personnes présentes à cette annonce, Dago cite les journalistes... et les proches de Macron.

En attendant Macron
Franceinfo, le 16 novembre 2016

Un grand absent : les Apprentis

Il y avait pourtant un grand absent à cette annonce...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Saou Macron Twitter

Accusé d'être "islamisto-servile", un cadre d'En Marche "mis en retrait"

Mohamed Saou : "ils m'ont dit qu'ils ne voulaient pas d'emmerdes"

observatoire publié(e) le 08/04/2017 par Juliette Gramaglia

Il ne participera plus à la campagne d'Emmanuel Macron. Mohamed Saou, cadre du mouvement "En Marche" dans le Val-d'Oise (95), a été mis "en retrait" par l'équipe du candidat jeudi 6 avril. La décision fait suite au post Facebook d'une essayiste proche du PS, qui accuse Saou d'être "islamisto-...

nouveau media

"Challenges" pro-Macron selon ses propres journalistes

lu publié(e) le 03/04/2017 par Robin Andraca

Pro-Macron, Challenges ? C'est l'avis de la société des journalistes de Challenges qui, dans un communiqué interne, dénonce une fréquence trop élevée d'éditoriaux pro-Macron publiés sur le site. Et des interventions "déplacées", suite à la publication d'articles plus critiques. ...

Mais pourquoi la presse consacre-t-elle Le Drian "ministre le plus populaire" ?

Aux sources d'un élément de langage

observatoire publié(e) le 25/03/2017 par Juliette Gramaglia

Jean-Yves Le Drian, ministre "le plus populaire" du gouvernement ? Comme un seul homme, tous les éditorialistres télé ont ainsi consacré le ministre de la Défense, au soir de son ralliement à Emmanuel Macron. Mais d'où vient cette unanimité ? Jeudi 23 mars, les éditorialistes de la télé ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

"Macron, ça booste les ventes"

Entierement d'accord.. Moi j'attends surtout UNE VRAIE EMISSION SUR LES SONDAGES Parce que c'est un invraisemblable ...

Par centurion
le 17/03/2017

Alerte ! L'Obs dénonce la "bulle" Macron !

Mélenchon a sur son blog organisé un direct de plus de cinq heures pour chiffrer son programme avec des intervenants dans ...

Par cg
le 20/02/2017

Aie, Macron est bon !

Enseignant-chercheur, je n'ai pas entendu E. Macron évoquer concrètement l'amélioration des conditions de la recherche en ...

Par Thomas
le 10/02/2017
Tous les forums >