Propagande haineuse contre propagande sournoise : le rôle des medias dans la folle campagne, qui a conduit Trump aux portes de la Maison Blanche. Et Wikileaks en embuscade.

Publié le 17/02/2016  Alimenté le 23/11/2016
nouveau media
observatoire du par

Peter Thiel, le (seul) patron de la Silicon Valley qui soutient Trump

Le co-fondateur de PayPal dans l'équipe du nouveau président

Il estime que la liberté et la démocratie sont incompatibles, est un pur produit d'une Silicon Valley très majoritairement démocrate, mais vient d'être nommé dans l'équipe de transition de Donald Trump. Qui est le co-fondateur de PayPal, Peter Thiel, qui siège au conseil d'administration de Facebook, accusé ces derniers jours d'avoir favorisé l'élection de Trump ? Portrait.



La scène se passe il y a plus de 25 ans, dans la prestigieuse université américaine privée de Stanford, située en plein coeur de la Silicon Valley. Internet, et la possibilité d'un nouveau monde, est sur toutes les lèvres mais en ce printemps de l'année 1991, c'est un tag qui anime toutes les conversations du campus, devenu depuis le plus sélectif de tous les Etats-Unis. Un tag que plusieurs étudiants ont découvert un soir en rentrant dans leur dortoir, et sur lequel on pouvait lire : "Si une femme dit non, ça veut en fait dire oui".

/media/article/s94/id9300/original.94485.zoom.jpg

New York Times, 23 décembre 2014

A l'époque, comme le racontait le New York Times en 2014, tous les étudiants condamnent unaninement ce tag jugé "sexiste et violent". Tous sauf David Sacks "un étudiant un peu bizarre qui avait du mal à regarder les gens dans les yeux" selon le Times. Celui-ci s'étonne qu'un autre tag, apparu quelques mois plus tôt sur les murs de la même université et qui se moquait grossièrement de George Bush, n'ait pas soulevé pareille réprobation au sein de la communauté étudiante. "Pourquoi des excuses ont été demandées aux auteurs du tag sexiste, et pas à ceux qui se sont moqués de Bush ?", s'interroge-t-il dans l'une des revues de l'université, The Stanford Review, fondée par un certain... Peter Thiel.

Un journal étudiant militant où, toujours selon le Times, le progressisme et le politiquement correct étaient érigés comme autant d'adversaires. "Lui et Mr. Sachs se voyaient eux-mêmes comme des défenseurs farouches...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

roulette russe

Trump : une roulette américaine

chronique publié(e) le 08/11/2016 chez les matinautes

Chercher désespérément une radio du matin qui ne diffuse pas en boucle la bande-annonce de l'information de demain. Quasi-renoncer devant la difficulté, tant les cadors habituels des Matinales ont tous, comme un seul homme, délocalisé à New York leurs voix ensoleillées. Se rabattre sur ...

Spiegel boue

Présidentielle US : sur Fox, CNN et Wikileaks

chronique publié(e) le 07/11/2016 chez les matinautes

Si l'on ne connait pas encore le vainqueur, on connait déjà le vaincu de la présidentielle américaine : la confiance dans la démocratie, cette vieille lune du suffrage universel, éclairé par un débat public loyal dans les medias, pour désigner les dirigeants d'un pays. De bout en bout, ...

Fox News Baier Indictment

mise en examen Clinton : Fox News l'annonce...et se rétracte

suivi publié(e) le 04/11/2016 par Juliette Gramaglia

Le présentateur de Fox News, Breit Baier, a affirmé le 2 novembre qu'Hillary Clinton serait "probablement mise en examen" pour une enquête du FBI concernant la Fondation Clinton - une enquête partie des mails confidentiels de la candidate démocrate, qui ont à nouveau fait la Une il y a ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Santé de Clinton : avis de tempête médiatique

"Vingt minutes de toux. C'est long, vingt minutes, en plein meeting public." Daniel, avez-vous regardé dans son ...

Par Alan L.
le 12/09/2016

Trump raciste : le dire ?

"l'occasion d'un salutaire réveil, comme le fut pour certains medias français celle de Sarkozy en 2007" ??? Sérieusement...

Par DanetteOchoc
le 07/06/2016

Les journalistes américains ont-ils "merdé" à propos de Trump ?

Ah, mais alors ça veut dire que pour toutes les autres élections "ils ont fait du bon boulot", cad ils ont manipulé l'opinion...

Par Ignatius Reilly
le 29/03/2016
Tous les forums >