nouveau media
enquête du par

Photographes : les nouveaux contrats de l'AFP jugés "discriminatoires"

Depuis quelques semaines, de nombreux photographes de l'AFP travaillant à l'étranger alertent sur leur situation. En cause : les nouveaux contrats ficelés par l'agence qui leur demandent de céder la totalité de leurs droits sur les images, sans contrepartie financière. Jusqu’ici, à l’inverse de leurs collègues travaillant en France, les photographes exerçant pour l’AFP à l’étranger ne percevaient pas de droits d’auteurs. Ces nouveaux contrats viennent entériner une situation jugée "discriminatoire" par la fédération internationale des journalistes qui dénonce un deux poids deux mesures entre les différents photographes de l’agence.

Deux poids deux mesures à l’AFP ? C’est ce que dénoncent la Fédération internationale des journalistes (FIJ) et plusieurs sources syndicales en interne. Depuis quelques semaines, la FIJ a reçu de multiples témoignages de photographes de l’Agence France Presse à travers le monde alertant sur leur situation et faisant état de "pratiques contractuelles douteuses" lancées par le service juridique de l’AFP à Paris et par le bureau régional du Moyen-Orient basé à Nicosie (Chypre). En cause : la mise en place par l’agence de nouveaux contrats exigeant des photographes et vidéastes travaillant à l’étranger comme pigiste ou sous statut de droit local de céder la totalité de leurs droits d’auteur, sans rémunération supplémentaire. Ce nouveau contrat type a été envoyé aux pigistes de la région Moyen-Orient (17 pays) ainsi qu’à une partie des photographes du sud de l'Europe notamment en Italie, en Grèce ou en Bulgarie, précisent plusieurs sources syndicales contactées par @si.

/media/breve/s201/id20033/original.91796.zoom.jpg


Licence "irrévocable et perpétuelle"

Les termes du contrat ? Il s’agit d'une "licence mondiale, irrévocable et perpétuelle" d’utilisation de leurs photos et vidéos sur tous les supports, dans toutes les langues, sous toutes les formes y compris sur des produits et services existants et futurs, indique le contrat. "C’est scandaleux, toute cession de droits d’auteur implique une rémunération" estime le président de la FIJ, Philippe Leruth, contacté par @si. De son côté la direction de la photo à l'AFP affirme...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Photographes : les nouveaux contrats de l'AFP jugés "discriminatoires"

Je n'ai pas vu citer le pire dans l'article. Le pire c'est que tout en ayant perdu totalement ces droits sur la photo et l'...

Par Tatanka
le 13/07/2016
Tous les forums >