1995 - 2015 : 20 ans ! Pour fêter l'été de nos 20 ans d'@si, deux séries spéciales. Cinq émissions pour explorer quelques ruptures, et quelques permanences, dans les sujets que nous observons. Et une série d'articles sur "l'uberisation" où nous explorerons un par un ces sites et applications qui ont envahi nos vies.

Publié le 28/07/2015  Alimenté le 19/08/2015
Pascale Clark
enquête du par

"Coupage de cheveux en quatre" et "enculage de mouches" : les anciens de l'émission racontent

Souvenirs et devenir d'Alain Rémond, Pascale Clark, Colombe Schneck et quelques autres

Que reste-t-il de nos vingt ans ? Après le patron qui s’est plié au jeu de la rétrospective , nous avons interrogé une poignée d'anciens journalistes de l’émission version télé. Des bons aux mauvais souvenirs, ils reviennent sur cette partie de leur carrière dont ils gardent un goût prononcé pour la découpe du cheveu en quatre et la recherche de la petite bête.

sur notre plateau

Vingt ans… et forcément des souvenirs différents. Effacés. Grignotés par le temps. Parmi les anciens journalistes de notre émission dans sa version télé, certains se disent amnésiques mais parviennent néanmoins à extraire quelques impressions de leur mémoire. C’est le cas de Pascale Clark, co-animatrice avec Daniel dès les débuts en janvier 1995. Avant de se faire recruter pour animer l’émission, la journaliste avait en charge la tranche 22 heures/minuit sur Europe 1. Elle avait invité un soir Daniel – "sur je ne sais plus quel sujet" – et c’est lui qui l’a contactée ensuite : "il n’avait aucune expérience audiovisuelle, je suis donc arrivée en renfort. Je venais seulement pour animer, je ne préparais pas l’émission. Et c’était roots ! Il n’y avait pas de prompteur, pas d’oreillette, quand j’avais une question à poser à la régie, je l’écrivais sur un bout de papier que je montrais à une caméra".

Clark est restée les deux premières saisons. Son souvenir le plus frappant : l’émission avec Bourdieu. "Je crois lui avoir posé la première question, à savoir pourquoi il avait accepté notre invitation, et je me souviens encore du très long silence qui a précédé sa réponse. C’était un moment vraiment fort". Clark se souvient également de "la naïveté de tout le monde : on reprochait des choses pourtant inhérentes à la télévision, c’était mignon". Après deux saisons, elle a compris qu’elle ne voulait pas faire de télévision: "de la radio, oui. De la télé, non"....

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Ubérisation

Uberisation : comment éviter qu'elle tue la protection sociale

Les solutions de l'économiste Guillaume Allègre et de l'entrepreneur Nicolas Colin

suivi publié(e) le 19/08/2015 par Anne-Sophie Jacques

Si la montée en puissance des plateformes collaboratives et lucratives bouleverse des pans entiers de professions traditionnelles – hôtellerie, taxis, librairies… – tout en privant les Etats de recettes sonnantes et trébuchantes, un autre aspect de cette uberisation de l’économie ne ...

Page d'accueil Le Bon Coin 2006

Comment le Bon Coin a changé d'image

L'uberisation près de chez vous

observatoire publié(e) le 17/08/2015 par Justine Brabant

Il y a quelques années, les télés en parlaient rarement, et surtout comme d'un havre pour les cyber-escrocs. Aujourd'hui, si le site reste largement sous-médiatisé par rapport à son poids économique, les récits sont devenus positifs : on s'émerveille de pouvoir y trouver un emploi de ...

Ile-de-Ré

Airbnb : côté jardin, et côté cour

Partage et convivialité, mais prostitution et diminution des surfaces locatives

enquête publié(e) le 11/08/2015 par Sébastien Rochat

Du partage, de la convivialité. Mais aussi des nuisances, des prostituées et des municipalités en croisade contre les meublés touristiques. Le site Airbnb a bouleversé le secteur de la location saisonnière en mettant en relation des particuliers qui peuvent louer des chambres ou des logements ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

BlaBlaCar : les dessous d'une success-story française

Ouais, je sais, je suis un vieux machin has been comme je l'ai déjà entendu... Tristes temps où les gens ne se font pas de ...

Par Chrémès
le 03/08/2015

Lanceurs d'alerte : "Tout le monde a obéi aux ordres. Moi j'ai désobéi"

Le concept de self made man n'existe pas, dans la mesure où l'on se déplace sur des routes que l'on n'a pas construit, qu'on ...

Par gondalah
le 25/07/2015

Lanceurs d'alerte : "Tout le monde a obéi aux ordres. Moi j'ai désobéi"

Dans la vidéo introductive l'action d'Antoine Deltour, le lanceur d'alerte LuxLeaks est rapidement présentée ; en cours d'...

Par pierre deltour
le 24/07/2015
Tous les forums >