observatoire du par

Le coming out réac d'Onfray : une surprise, vraiment ?

Retour sur quelques récentes polémiques autour de l'ex-anar hédoniste

Tiens, un Finkielkraut bis ! L'interview de Michel Onfray dans la matinale de France inter, ses propos sexistes sur Valérie Trierweiler, son attaque contre une prétendue "théorie du genre" et son appel à un comité de surveillance d’internet, ont suscité une multitude de réactions négatives, sur les réseaux sociaux et dans la presse. Mais ce n'est pas la première polémique accueillant des propos du philosophe hyper-médiatique.

"Ce n'est pas une oie blanche, sa libido a beaucoup joué dans son parcours". La dernière sortie de Zemmour ? De Bigard ? Non, de Michel Onfray vendredi 12 septembre sur France inter, à propos de Valérie Trierweiler et de son livre "Merci pour ce moment". Bronca immédiate de plusieurs twittos, comme ici. Le philosophe s'était pourtant fait connaitre sur la scène médiatique, à ses début, pour ses prises de position hédonistes, sa critique de la philosophie telle qu'elle est enseignée au lycée, et sa défense de l'athéisme.

Mais Onfray ne s'est pas contenté de balancer sur Trierweiler. Parmi les autres sujets de polémique, dans la même intervention, sa critique d'un prétendu enseignement d'une "théorie du genre", qui rejoint celle de la Manif pour tous ; une proximité assumée avec Alain Finkielkraut, une critique de l'école dans les mêmes termes qu'un Jean-Paul Brighelli, tenant d'une vision mettant au centre de l'école le savoir plutôt que l'élève. Enfin, pour couronner le tout, l'idée de mettre en place un "comité éthique" pour surveiller internet, qui serait par exemple présidé par Robert Badinter et Simone Veil. Onfray : «Moi je défends la loi Gayssot [qui sanctionne notamment la contestation de crimes contre l’humanité]. Maintenant sur Internet cette loi ne fonctionne pas, on peut dire ce qu'on veut quand on veut, et jamais le négationnisme ne s'est aussi bien porté que depuis qu’Internet existe.» Autant de thèmes, sans exception, déjà portés par Finkielkraut (revoir...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Le coming out réac d'Onfray : une surprise, vraiment ?

Je trouve ce papier particulièrement léger. Quand on prend le risque de participer et d'amplifier un lynchage médiatique, il ...

Par tchd
le 13/09/2014
Tous les forums >