Le pouvoir déteste-t-il le numérique ? C'est ce que semblent roucouler les pigeons, ce mouvement d'entreprenautes né au début du quinquennat Hollande. Ecole, impôts, mentalités : tout s'opposerait aux "pépites" françaises. Mais l'amour du numérique implique-t-il le ralliement au libéralisme sans freins ?

Publié le 03/04/2014  Alimenté le 12/10/2017
nouveau media
observatoire du par

Offensive de Amazon contre Hachette sur le prix des livres numériques

Dans la guerre des géants, les auteurs pris entre deux feux.

Largement mis en cause pour avoir entravé les ventes de certains livres-papier de Hachette ces derniers mois, Amazon contre-attaque sur un terrain qu'il estime lui être plus favorable : le prix des livres électroniques. Dans une lettre ouverte aux lecteurs, le géant de la vente en ligne enjoint aux éditeurs, et notamment à Hachette, de le faire baisser, estimant les niveaux de prix actuels injustifiés. Amazon a même diffusé l'adresse mail du patron de la filiale de Lagardère, appelant les lecteurs à lui écrire pour faire pression dans le conflit qui les oppose, selon l'AFP.

Le géant contre-attaque. Amazon a divulgué ce samedi l'adresse électronique de Michael Pietsch, patron américain de l'éditeur Hachette, filiale de Lagardère, enjoignant aux lecteurs de lui écrire pour faire pression dans le conflit commercial qui les oppose aux Etats-Unis depuis plus de cinq mois. Dans ce conflit, Amazon essaye de faire pression sur Hachette pour obtenir de meilleurs conditions tarifaires, notamment sur les livres électroniques, dont il est un des principaux acteurs grâce à sa liseuse Kindle. "Nous n'abandonnerons pas le combat pour des prix de livres électroniques raisonnables", assure le distributeur dans une lettre mise en ligne sur le site www.readersunited.com (à lire ici en anglais). "Nous sommes convaincus que rendre les livres accessibles est bon pour la culture. Nous avons (donc) besoin de vous. S'il vous plaît, écrivez à Hachette et mettez-nous en copie", demande le groupe américain.

Pour les lecteurs en mal d'inspiration, Amazon suggère des éléments de langage, comme d'accuser Hachette d'"entente illégale" pour maintenir élevés les prix des livres électroniques. "Nous avons remarqué votre entente illégale. S'il vous plaît, arrêtez de tout faire pour faire payer trop cher les livres électroniques", suggère-t-il. Amazon réitère ainsi des arguments répétés depuis juillet : il se pose en défenseur de prix plus bas pour les livres électroniques, qui, selon lui, "peuvent et doivent être moins chers", car ils ne présentent "plus de coûts...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

vignette émission - Intelligence artificielle

Intelligence artificielle : "on plaque des solutions technologiques sur des questions sociales"

arrêt sur images, émission publié(e) le 12/10/2017 par la rédaction

L'intelligence artificielle déferle sur le monde. Pas un jour sans qu'une dizaine d'articles expliquent quel nouveau champ elle s'apprête à révolutionner. Et pourtant, elle apparait toujours aussi absconse : y a-t-il "une" intelligence artificielle, ou plusieurs, appliquées à des taches ...

nouveau media

Deliveroo : "Le digital n'est pas capable de vivre sans les livreurs"

Livraison à domicile : service ou servitude ?

arrêt sur images, émission publié(e) le 25/08/2017 par la rédaction

La société ubérisée nous promet-elle un paradis du numérique ou un enfer social ? Depuis le début de ce qu’on appelle la révolution numérique, les deux représentations s’affrontent. Paradis des auto-entrepreneurs avec horaires à la carte ou enfer de l’esclavage moderne, le débat est...

nouveau media

Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

chronique publié(e) le 11/04/2017 chez les matinautes

La rude concurrence radiophonique étant ce qu'elle est, j'avoue ne pas écouter pieusement chaque matin Dominique Seux, des Echos, sur France Inter. C'est un tort. Il n'est jamais décevant. Pas un jour sans que passe, plus ou moins en douce, la vision patronale de l'économie. Hier matin, comme le...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Deliveroo : "Le digital n'est pas capable de vivre sans les livreurs"

Je comprend que vous ne vouliez pas relancer le débat a la fin, mais le speech de fin de D.Jaquet méritait au moins quelques ...

Par Rom'
le 25/08/2017

Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Vu que Mélenchon monte dans les sondages, une autre vision du miracle AirBnb: - ça permet à la femme de médecin du 16e d'...

Par Bolzano
le 11/04/2017

La France déteste-t-elle ses développeurs ?

Donc si je récapitule, l'école 42 c'est : - Pas de profs (donc pas d'enseignment) - Pas de programme - Pas d'horaires...

Par LuckyLuke
le 02/04/2014
Tous les forums >