Le pouvoir déteste-t-il le numérique ? C'est ce que semblent roucouler les pigeons, ce mouvement d'entreprenautes né au début du quinquennat Hollande. Ecole, impôts, mentalités : tout s'opposerait aux "pépites" françaises. Mais l'amour du numérique implique-t-il le ralliement au libéralisme sans freins ?

Publié le 03/04/2014  Alimenté le 11/04/2017
Jacobin
observatoire du par

Internet est-il (devenu) de droite ?

Les pratiques informatiques, "plus compatibles avec la droite que la gauche"

Attention, derrière les belles valeurs prônées par les pionniers d'Internet, se cacherait désormais un "cyber-libertarianisme" qui s'attaque à l'Etat et promeut l'individualisme. C'est la thèse d'un auteur américain, David Golumbia... qui a parfois trouvé un certain écho sur le plateau d'@si.

"L'innovation technologique ne promeut pas forcément les idées de gauche" Dans une tribune publiée par le magazine Jacobin, l'auteur-blogueur américain David Golumbia s'interroge sur le fait que la "révolution numérique", censée favoriser les valeurs de gauche (démocratie, liberté d'expression, décentralisation), contribuerait en fait à "la diffusion de principes de droite".

Reprise sur le blog Internet Actu (Le Monde.fr), la tribune pointe ainsi du doigt l'idéologie dite du "cyber-libertarianisme" voire même du "cyber-égoïsme" qui découle de l'idée que "les ordinateurs sont la solution à tout". Pour la définir, Golumbia cite le chercheur Langdon Winner qui y voit un "enthousiasme extatique pour les formes de médiations électroniques" mêlé à "des idées radicales, libertariennes de droite, sur la définition de la liberté, l'économie et la politique". Ses plus grands défenseurs ? Les entrepeneurs du web comme Elon Musk (Paypal, Tesla) ou Sergey Brin (Google). Jusque là, rien de surprenant. Mais Golumbia n'hésite pas à ranger avec eux d'autres personnalités, liées au mouvement du libre et de l'open source comme Jimmy Wales (Wikipedia), John Perry Barlow (Electronic Frontier Foundation) ou Julian Assange (Wikileaks).

Dans son livre La logique culturelle de l'informatique (2009), Golumbia expliquait déjà comment les pratiques informatiques sont selon lui "intrinsèquement hiérarchiques et se concrétisent par l'identification avec le pouvoir" et semblent "plus compatibles...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

chronique publié(e) le 11/04/2017 chez les matinautes Article temporairement gratuit

La rude concurrence radiophonique étant ce qu'elle est, j'avoue ne pas écouter pieusement chaque matin Dominique Seux, des Echos, sur France Inter. C'est un tort. Il n'est jamais décevant. Pas un jour sans que passe, plus ou moins en douce, la vision patronale de l'économie. Hier matin, comme le...

nouveau media

Heetch : l'appli de transport "cool" condamnée et suspendue

Quand les journaux de Niel, actionnaire minoritaire, roulaient pour la startup

observatoire publié(e) le 03/03/2017 par la rédaction

Selon la justice qui en a jugé ainsi jeudi 2 mars, Heetch exerçait illégalement le métier de taxi. Mauvaise presse pour l'application jadis présentée comme celle qui fait bouger les jeunes, dotée d’une philosophie "cool" et permettant une certaine "convivialité". En particulier par les ...

nouveau media

Un chauffeur Uber critique (et filme) son patron pendant une course

"J'ai fait faillite à cause de toi"

observatoire publié(e) le 01/03/2017 par Robin Andraca

Filmé à son insu alors qu'il était à bord d'un de ses véhicules, le patron d'Uber, Travis Kalanick, s'est énervé contre le chauffeur qui lui expliquait qu'il avait perdu plusieurs dizaines de milliers de dollars à cause de lui. Le patron s'est ensuite excusé, après la publication de la ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Dominique Seux, airbnb et l'eau de pluie

Vu que Mélenchon monte dans les sondages, une autre vision du miracle AirBnb: - ça permet à la femme de médecin du 16e d'...

Par Bolzano
le 11/04/2017

Oui à La Ruche qui dit Oui !

Faisant partie d'une AMAP, et une Ruche s'étant montée près de chez moi, je me suis plongé dans les textes fondateurs de la ...

Par M. Chat
le 19/06/2015

La France déteste-t-elle ses développeurs ?

Donc si je récapitule, l'école 42 c'est : - Pas de profs (donc pas d'enseignment) - Pas de programme - Pas d'horaires...

Par LuckyLuke
le 02/04/2014
Tous les forums >