Il faut faire rêver les foules, savoir montrer un enthousiasme débordant, évoquer le dopage, mais du bout des lèvres... Difficile de combiner les rôles de journaliste et de supporter.

Publié le 09/08/2012  Alimenté le 18/01/2016
Unessofoot
enquête du par

So Foot, le magazine de foot qui ne ressemble pas à un magazine de foot

Dix ans après, analyse du succès d'un media atypique

So Foot a dix ans. Lancé en 2003 sous les rires goguenards de certains spécialistes de la presse, le mensuel a réussi un étonnant pari : secouer la presse sportive et imposer un ton en marge des canons traditionnels. A coups de reportages, d'enquêtes et de distance par rapport au milieu du foot. Et au prix, selon certains, d'une certaine exploitation des pigistes.

+ 13 % ! C’est la progression de la diffusion, sur un an, de So Foot. Une performance pour laquelle de nombreux éditeurs de presse quotidienne, de magazines ou de presse spécialisée signeraient les yeux fermés. Mieux, pour la dixième année consécutive, So Foot a gagné des lecteurs d’une année sur l’autre. Dans un contexte généralisé de crise de la presse, de ventes en berne, et de disparition annoncée du papier, comment le mensuel a-t-il réussi cette prouesse ?

A en croire son fondateur, Franck Annese, rien de plus simple. "Un soir nous nous sommes dits avec deux copains de l’ESSEC (Guillaume Bonamy et Sylvain Hervé, qui à la différence de Annese n’ont pas de fonctions éditoriales dans le magazine, NDR) que nous avions envie de faire un magazine de foot, qui ne ressemble pas à un magazine de foot", se souvient Annese. Après deux numéros zéro et 450 euros de mise de départ, So Foot est lancé. L’astuce de départ : négocier avec l’imprimeur trois tirages d’avance, soit une économie momentanée de 60 000 euros. Pas mal pour démarrer.

Lancé en 2003, So Foot séduit aujourd’hui quelques 50 000 lecteurs par mois. 15 000 abonnés et 35 000 acheteurs en kiosques.

/media/article/s61/id6040/original.62329.png

Une société rentable désormais. Le tout avec très peu de publicité. "Si on se fie à la logique des achats médias en France, c’est normal. Par exemple, Sport&Style, ils ont 50 pages de pub parce qu’ils sont distribués avec L’Équipe, mais personne ne le lit. Les annonceurs préfèrent mettre de la publicité dans un...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Matchs de tennis truqués : le "data journalisme" est-il une preuve ?

Polémique après les acusations de Buzzfeed et de la BBC contre l'ATP

observatoire publié(e) le 18/01/2016 par Robin Andraca

Que prouve le data-journalisme ? Alors qu'un journaliste de Buzzfeed vient de passer 15 mois à analyser les données de 26 000 matchs de tennis pour déterminer si, oui ou non, certains avaient été truqués, la question reste entière. Bien qu'une quinzaine de joueurs de haut niveau présentent ...

Platini million

Platinosceptiques et platinobéats

chronique publié(e) le 20/10/2015 chez les matinautes Article temporairement gratuit

Sur le plateau tardif de BFMTV, sont réunis trois docteurs en platinisme. Disons plutôt : deux platinistes, et un anti-platiniste. Précisons encore : deux platinobéats, et un platinosceptique. Michel Platini vient d'accorder une interview au Monde. Non pas au service des sports du journal mais, ...

nouveau media

Guerre Platini/Blatter : les médias français ont choisi leur camp

"Platini, c'est autre chose. C'est une légende, notre icône"

observatoire publié(e) le 09/10/2015 par Robin Andraca

Pas touche à Platoche ! Les médias français ont dû se résigner à couper la tête du roi Platini après sa suspension de 90 jours infligée par la commission d’éthique de la FIFA, deux semaines après les premiers soupçons. Ils s’étaient montrés nettement moins patients avec Sepp ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Le plateau de l'Equipe TV démoli par les handballeurs français

La plupart des journaux titrent sur les handballeurs qui sont allés trop loin. Et l'Équipe trouve encore moyen de vendre du ...

Par Varlin
le 14/08/2012

Médaille d'or du chauvinisme pour les journalistes français

Intéressant... mais franchement, pour regarder les J.O. avec assiduité, et même si j'avais effectivement remarqué tout les ...

Par Vincent Jockin
le 07/08/2012

Comment la discrète karateka Jouanno s'est retrouvée dans tous les JT

faudra surtout qu'on nous explique comment on peut mener un entrainement intensif pour accéder à ce genre de compétition et ...

Par Claude Benza
le 08/03/2010
Tous les forums >